Qu’allez-vous préparer le soir de Noël?

, par Secretaire-inc.

Manon Bouchard est du Lac Saint-Jean. Pour elle, hors de question de bouder la tradition locale. Alors ce sera une tourtière (et non un pâté à la viande), avec une salade à la crème et une bonne bûche. Ils seront une quinzaine autour de la table, de quoi se rappeler les Noël d’antan.

De son côté, Mélanie Tchadej opte pour une dinde panée, accompagnées de patates pilées à la Philadelphia et d’une salade. En dessert? La traditionnelle bûche de Noël, faite maison. De quoi vous mettre l’eau à la bouche!

Amoureuse des pâtes, Marie Leclerc servira des Pennes aux épinards, tomates séchées aux Portobellos. Pour la bûche, elle se fera avec l’aide de ses enfants.

Un emploi pour vous?

Respecter son organisme

Gâtez-vous, flattez vos papilles, après tout, il n’y a qu’un seul menu de Noël par année. Certes, il faudra faire honneur à la table, mais, comme tout excès est nuisible, il faudra aussi faire attention à rester à l’écoute de votre corps pour éviter les maux de ventre.

Pour y arriver, voici quelques conseils à suivre avec minutie, car si vous vous réveillez le lendemain avec des ballonnements et des nausées, c’est que le repas a été trop copieux.

– Choisissez des menus pauvres en graisses cachées ou ajoutées. Les plats seront plus faciles à digérer.

– Privilégiez les poissons, les fruits de mer, mais aussi les légumes et les fruits en accompagnement ou en dessert.

– En matière d’alcool, les recommandations de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, sont de ne pas dépasser 4 verres maximum lors des grandes occasions. Vous avez trop bu pour prendre le volant? Soyez responsable et demandez à un proche ou à un bénévole de l’opération Nez Rouge de vous raccompagner chez vous.

– Si vous avalez plus qu’il n’en faut, votre corps n’aura pas le temps d’éliminer le trop-plein de calories, et du coup, il va y avoir un déséquilibre de la balance énergétique.

– Pour votre santé, évitez de vous affaisser sur la table et de ne point vous lever. Essayer de vous dégourdir les jambes aussitôt que possible, pour mieux activer la digestion.

Deux astuces de grand-mère pour la route

– Vous digérez mal ?|Avalez un jus de citron additionné à de l’eau bouillante. Les infusions de boldo, de menthe poivrée, ou de tilleul sont très efficaces. Vous avez des reflux? Buvez un petit verre d’eau additionné d’une demi-cuillère de bicarbonate de soude.

– Ayez le réflexe basilic. Pour éviter l’aérophagie, rien de tel qu’une tisane de basilic frais. Versez une douzaine de feuilles de basilic frais dans de l’eau bouillante, laissez infuser dix minutes. À consommer avec du sucre ou du miel…

Avec ce genre de précautions, votre digestion nocturne devrait bien se passer.

Allez, bon réveillon !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.