Que faire si votre staff manque de sommeil?

, par Melissa Pelletier.

Si vous lisez ceci avec de petits yeux fatigués, vous connaissez déjà les effets négatifs du manque de sommeil sur la productivité.

Croyez-le ou non, ce problème est peut-être plus grave que vous ne le pensiez. Le Centre du contrôle et de la prévention des maladies des États-Unis (CDC) a déclaré que c’était un problème de santé publique qui comporte de graves répercussions.

Nick Patch, journaliste chez Workopolis, nous en parle.

Un emploi pour vous?

Selon une récente étude de CDC, le manque de sommeil dans la société représente une perte de 411 milliards de dollars par année aux États-Unis, à cause de 1,2 millions de journées perdues. L’étude s’est aussi intéressée au Canada, et a découvert que 78 000 journées sont perdues au pays à cause des mauvaises habitudes de sommeil. Au delà d’un absentéisme de plus en plus important et de la productivité réduite, ce problème peut mener à des accidents, des erreurs, ainsi qu’à des congés de maladie plus longs.

C’est certain: si vos employés manquent de sommeil, c’est en partie à cause de leur journée de travail. Voici comment lutter contre ces effets indésirables au sein de votre entreprise.

1. Vive la lumière!

Aider vos employés à mieux dormir peut être aussi simple que d’ouvrir un interrupteur, ou d’ouvrir des rideaux. Selon une étude du journal Sleep, les travailleurs qui ont accès à une lumière naturelle dorment en moyenne 46 minutes par nuit de plus que les autres. Améliorez l’éclairage pourrait avoir un effet significatif sur votre équipe.

2. Laissez vos employés se débrancher

De nombreuses études suggèrent que notre fixation sur nos écrans et nos gadgets nous tiennent éveillés. Leur lumière éliminent la mélatonine, et gardent notre cerveau alerte. Si un de vos employés semble fatigué et blafard le matin, demandez-vous si vos courriels envoyés tard le garde éveillé? « Nous sommes toujours connectés maintenant. En recevant un message hors des heures de travail, beaucoup ont tendance à répondre. Ça n’aide pas », explique Cissy Pau, principale consultante à Clear HR Consulting.

3. Donnez-leur une pause… et respectez-la

Ça peut être tout un défi de demander à un employé particulièrement motivé de prendre une pause, et encore plus si vous voulez l’inciter à ne pas répondre à ses courriels.

L’Alamo Family Vacation Survey, sondage fait en 2015, a prouvé que 40 % des Américains n’ont pas utilisé toutes les vacances auxquelles ils avaient droit, et que 34 % des milléniaux ont travaillé tous les jours de leurs vacances pour retourner au travail en se sentant moins productif. Comment encourager vos employés à décrocher? Donnez le bon exemple.

« Si vous allez en vacances avec votre téléphone et votre ordinateur, ça envoie le message que vous êtes prêt à travailler constamment. Soyez certain que vos employés puissent profiter de vraies vacances », insiste Pau.

4. Investissez dans un programme santé

De mauvaises habitudes de sommeil peuvent affecter toutes les facettes de la vie d’une personne, et les plus petits changements peuvent aider à profiter d’une meilleure nuit de sommeil. Songez à faire un atelier sur de meilleures habitudes de vie, comme bien manger, faire de l’exercice sur l’heure du midi ou de la méditation éveillée.

« Nous avons des clients qui font des sessions de yoga durant les pauses du midi. Ça aide vraiment. Donnez les outils à vos employés pour qu’ils relaxent, mangent mieux et fassent de l’exercice. »

  5. Allégez la charge de travail

Ultimement, vous devez envisager la possibilité que vos employés soient fatigués à cause de leur surmenage. Si vous sentez que la performance d’un membre de votre équipe est affectée par la fatigue, jetez un regard critique sur la situation et tentez de voir si vous pouvez réduire sa charge de travail. Gardez en tête que ce n’est pas nécessairement la quantité de travail qui cause problème, c’est peut-être bien la nature de la tâche.

« Si, par exemple, un employé doit faire beaucoup de travail monotone, tentez de briser le cycle », conseille Pau.

  6. Soyez sensibles aux horaires

Travailler à de drôles d’heures peut donner l’impression à une personne en santé d’être un véritable zombie. Ce n’est pas toujours possible de gérer les horaires parfois chaotiques d’un employé  qui peuvent mener à un manque de sommeil , mais tentez d’être le plus constant possible.

«Tentez d’ajuster les horaires pour permettre à vos employés de trouver un équilibre », insiste Pau.

7. Encouragez un employé qui manque de sommeil à consulter

L’insomnie peut être dévastateur pour la santé physique, mentale et émotionnelle d’un individu. Même si un employeur peut tenter de prévenir ou de limiter les dégâts, il faut parfois que l’employé consulte un médecin.

« Une nuit sans sommeil, passe toujours. Six mois de manque de sommeil peut vraiment affecter votre tête. Le plus longtemps le problème persiste, plus l’employé risque de souffrir de stress, de problèmes de maladie mentale, d’anxiété ou de dépression. Encouragez votre équipe à voir un docteur s’il y a un problème » explique Pau.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.