Qui sont vos pires interlocuteurs au téléphone?

, par Theodora Navarro.

Chaque nouvel appel est une véritable aventure. Sur qui tomberez-vous cette fois-ci? Le gentil client qui ne cherche qu’à vous faciliter la tâche? Ou la patiente dont vous connaissez les moindres détails de la vie intime? Voici le top 5 des interlocuteurs les plus fameux!

1) Le client impatient. Il ne supporte pas que vous parliez à quelqu’un d’autre que lui! Si par malheur vous devez le faire patienter le temps de prendre un rendez-vous avec quelqu’un d’autre, vous l’entendez râler au bout du fil. Vous lui avez dit «Deux secondes Monsieur Desmaisons», alors il compte un, puis deux, et vous demande aussitôt si vous avez terminé, parce que lui n’a pas que ça à faire, et que si ça vous embête tant de lui parler vous n’avez qu’à le lui dire.

2) L’amoureux. Il appelle deux fois par jour, juste pour le plaisir de vous entendre dire «Le directeur n’est pas là aujourd’hui, puis-je prendre un message?». Il vous répète sans cesse que vous avez une voix magnifique, et fait semblant de ne pas avoir compris la question pour vous entendre la répéter. Il n’a jamais de message à laisser, il peut ainsi promettre qu’il «rappelera plus tard».

Un emploi pour vous?

3) La patiente sans-complexe. La première fois que vous lui avez demandé «Et quel est votre problème?», elle a hésité une demi-seconde… avant de vous noyer sous un flot de détails intimes dont vous vous seriez bien passée! Vous avez noté «Problèmes intestinaux» à l’attention du médecin, et vous êtes partie vous chercher une Pina Colada, euh un café, pour vous remonter.

4) La timide. A l’inverse de la précédente, la timide est bourrée de complexes dont elle ne veut surtout pas parler. Surtout au téléphone. Surtout à une inconnue (vous). Elle parle tellement bas que vous lui avez fait répéter trois fois son prénom. L’heure tourne et vous ne savez toujours pas ce qu’elle a, ni pourquoi elle appelle. Vous avez compris qu’elle avait mal. Dans une zone située entre les pieds et le nez. Vous avez évoqué la zone gynécologique. Elle vous a répondu «Oui, par là-bas». Vous avez pris un fou-rire nerveux. Et elle a raccroché. Sans que vous ayez son nom de famille, son téléphone, et sans rendez-vous. Il n’y a plus qu’à tout recommencer!

5) La pressée. Elle veut venir tout de suite, maintenant. C’est une urgence gastrique, neurologique, capillaire (rayez la mention inutile) qui ne peut pas attendre une minute de plus. Après vous être fait traiter de monstre sans coeur devant votre impossibilité à lui donner un rendez-vous le jour même, vous avez eu le malheur de prononcer les mots «Mais n’hésitez pas à nous rappeler au cas où nous aurions une annulation». Depuis elle vous appelle 8 fois par heure et elle a trouvé votre profil sur Facebook.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.