S’absenter pour passer une entrevue : On dit quoi?

, par Therese Garceau.

Trouver la bonne excuse. Celle qui indubitablement rendra plausible votre absence annoncée. Mais pour ne pas vous mettre les pieds dans les plats, vaut mieux suivre un plan de match bien ficelé.

Le premier conseil que donne Caroline Ceniza-Levine, coach en carrière pour hauts dirigeants, dans une entrevue accordée récemment au site news.efinancialcareers.com est de d’abord tenter d’obtenir une entrevue en dehors des heures de bureau. Si cela est impossible pour le recruteur, vous devez immédiatement passer au plan B, celui du fameux mensonge blanc.

L’experte donne des exemples concrets de bonnes et de moins bonnes excuses pour motiver votre absence. Voici donc un compte-rendu de son précieux palmarès des choses à dire et de celles que vous devez absolument bannir de votre stratégie :

Un emploi pour vous?

Les excuses qui passent la rampe
* Je prends une journée de congé. L’excuse idéale et tellement pratique, puisque vous n’aurez pas besoin de mentir et pourrez passer votre entrevue la tête en paix sans vous préoccuper de devoir retourner au bureau.
* J’ai un rendez-vous. Restez le plus vague possible. Si vous êtes inconfortable et souhaitez ajouter de la chair autour de l’os, un rendez-vous chez le gynéco est habituellement un prétexte idéal pour ne pas être remise en doute. Mais, surtout, éviter de trop entrer dans les détails.
* Le tuyau de mon évier coule. Une urgence dans la maison est une excuse qui passe généralement assez bien.
* Une amie d’enfance est en ville et je vais prendre une heure de lunch prolongée pour dîner avec elle. Un prétexte parfait pour une entrevue à l’heure du lunch.

Les prétextes bidons
* Je suis passée tout droit. Erreur. Ne donnez jamais une excuse qui vous fait mal paraître et qui risque de compromettre votre réputation auprès de votre patron et collègues.
* Mon mari vient d’être admis d’urgence à l’hôpital. Évoquer une maladie ou une affection grave d’un proche est une très mauvaise idée. Une pente hasardeuse sur laquelle vous ne devriez jamais vous aventurer principalement à cause de sa charge émotive. Vous perdriez toute crédibilité si le pot aux roses venait qu’à être découvert.
* Je suis malade, je ne rentre pas ce matin. Une couleuvre difficile à avaler, surtout si vous étiez dangereusement en forme la veille.
* J’ai une crevaison, je vais être en retard. Le risque de cette excuse, c’est qu’un collègue ou, pire, votre patron se mette en tête de venir vous aider à changer votre pneu.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.