S’adapter à l’attitude du recruteur

, par Theodora Navarro.

Il y a différents types de recruteurs : celui qui ne dit pas un mot, le plus courant peut-être, et celui qui parle beaucoup. Mais il en existe d’autres, encore plus subtils, comme celui qui a mille questions à vous poser ou celui qui semble découvrir le poste en même temps que vous. Quelle attitude adopter en face d’eux?

Le silencieux. Quoique vous disiez, il n’ajoute rien. Aucun son, si ce n’est un «mmmh» pour signifier qu’il n’est pas mort et vous a entendu, ne sort de sa bouche. Lorsqu’il vous pose une question, elle est brève, sèche et directe.
La bonne attitude: Faire preuve de retenue. Exprimez-vous clairement mais sans en dire trop.

Le bavard. Il parle de vous, de lui, de l’entreprise, de vos futurs collègues, de vos tâches… à un débit incroyable! Il vous pose des questions auxquelles vous n’avez pas le temps de répondre au point que vous commencez à vous sentir étourdie!
La bonne attitude : Sourire et hocher la tête, ce type d’employeur cherche avant tout une oreille attentive, une qualité recherchée chez les secrétaires. Alors autant montrer que vous avez ce talent là! Ne vous laissez cependant pas bercer par ses paroles et restez sur vos gardes, il pourrait tout à coup se souvenir que vous existez et vous poser une question piège.

Un emploi pour vous?

L’enquêteur. Il a mille questions à vous poser : de vos anciennes tâches au nom de votre chien, il veut tout savoir. Acculée par ses questions lancées avec un débit de mitraillette, vous commencez à vous sentir mal, comme une contrebandière en plein interrogatoire de police.
La bonne attitude : Inspirez en gonflant le ventre et expirez entre vos dents. Tout va bien se passer. Soyez honnête, naturelle et franche. Ne mentez sur aucune de vos expériences, ne passez rien sous silence. A la moindre incohérence, le recruteur saura vous faire craquer. Sachez que c’est exactement le type d’entrevue que vous pouvez préparer avec un proche. A lui le rôle du méchant, à vous celui de la brillante secrétaire imperturbable.

Le brouillon. Il ne connaît pas le poste, et encore moins votre CV, d’ailleurs il ne parvient pas à mettre la main dessus. Il vous appelle Linda au lieu de Nathalie et est persuadé que vous postulez pour la job d’ingénieure informatique alors que vous êtes adjointe administrative.
La bonne attitude : Montrez que vous connaissez l’offre et l’entreprise, et rappelez-lui les tâches énoncées, il vous sera reconnaissant de le sortir de ce mauvais pas. Profitez-en pour retracer les grandes lignes de votre CV en mettant soigneusement en avant votre expérience la plus marquante. Ne soyez pas déstabilisée, ce comportement brouillon est pour vous la chance de montrer qui vous êtes vraiment, sans être écrasée par les codes parfois trop rigides des entrevues.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.