Savoir rebondir après un refus

, par Therese Garceau.

Vous avez passé l’entrevue mais hélas on vous annonce que votre candidature n’est pas retenue. Secouez-vous ! Vous n’êtes pas la première à qui cela arrive. C’est plutôtle moment de vous relever les manches et de tirer profit de cette mauvaise nouvelle pour mieux rebondir !

Exprimez vos émotions. Apprendre que sa candidature a été écartée dans le dernier droit d’un processus d’embauche n’est jamais réjouissant. Vous êtes déçue, fâchée, découragée ? Ne réprimez surtout pas vos émotions. Laissez sortir le trop plein sans retenue et pensez plutôt à vous changer les idées, à vous faire plaisir.

Faites un post mortem. Après vous être bien défoulée, il est temps de faire un retour sur les événements. Prenez le temps d’analyser plus en détails les étapes qui vous ont menée jusqu’en entrevue et évaluez les raisons pour lesquelles l’entreprise a finalement opté pour une autre candidate. Vous étiez-vous bien préparée pour cette rencontre ? En entrevue avez-vous pris le temps de bien détailler votre expertise, de faire valoir vos compétences et tous les aspects positifs de votre personnalité. Avez-vous séduit l’interlocuteur ? Auriez-vous pu être plus convaincante ? Tâchez de rester objective. Parlez-en avec une amie en qui vous avez confiance, elle pourra vous donner un avis éclairé et vous faire part de ses impressions sans détour.

Un emploi pour vous?

Remerciez votre recruteur. Bien que ce soit la dernière chose qui vous tente de faire, assurez-vous de remercier formellement votre recruteur. Envoyez-lui un courriel pour lui rappeler que vous avez été heureuse d’en apprendre davantage sur son entreprise, que vous avez apprécié votre rencontre avec lui et que vous souhaitez qu’il garde votre nom en tête s’il venait qu’à y avoir une autre ouverture. Non seulement cette note témoignera de votre savoir-vivre mais elle pourrait aussi inciter l’employeur à vous rappeler si la candidate choisie se désistait à la dernière minute ou encore si un autre poste venait à être disponible.

Gardez contact. C’est un privilège de pouvoir rencontrer un employeur lors d’un processus d’embauche. Même si son choix final ne s’est pas porté sur vous, le recruteur fait désormais partie de vos contacts professionnels. Restez en contact avec lui. Invitez-le à joindre votre réseau sur LinkedIn, il pourrait bien un jour vous proposer un job.

Restez optimiste. Gardez espoir. Vos chances de travailler un jour dans l’entreprise ne sont pas compromises pour autant. Continuez à suivre ce qui s’y passe et les ouvertures de postes. Pensez à explorer les possibilités chez les employeurs qui œuvrent dans le même domaine. N’oubliez pas que le post mortem sur votre récente expérience d’un processus d’embauche vous a permis de faire le point et de maximiser vos chances pour la prochaine offre d’emploi.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.