Secrétaire d’école, une job exaltante!

, par Theodora Navarro.

Maude Drouin est secrétaire d’école. Tâches administratives liées à la scolarité, mais surtout retards et imprévus, elle vous livre les petits détails de ce quotidien qui la ravit.

«J’ai obtenu le poste après 4 ans passés sur une liste de rappel pour la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke. Lorsque j’ai été engagée, j’avais 21 ans et je venais tout juste de décrocher mon diplôme en secrétariat au centre 24-Juin de Sherbrooke.

C’est à la suite d’un stage de 3 semaines que j’ai fait mon entrée à la CSRS. Ensuite, j’ai fait plusieurs remplacements pendant des années, car je n’avais pas l’expérience demandée. La plupart des postes de secrétaires d’école demandent un minimum de 4 ans d’expérience, ce que j’ai aujourd’hui, mais ce n’est pas tout: pour obtenir ce poste j’ai dû passer près de 5 examens dont français (grammaire), français rédaction, comptabilité, maîtrise d’Excel et de Word.

Un emploi pour vous?

Imprévus

Mon quotidien est rempli d’imprévus! La journée commence généralement avec la prise des absences d’élèves de l’école, la prise d’appels, le retour d’appels. Souvent, il y a des petites urgences le matin comme un élève qui a été malade dans le trajet d’autobus, une tempête qui a empêché l’autobus de se rendre à l’école, un enseignant qui ne peut se rendre au travail, etc.

Les directions d’écoles ne sont pas toujours présentes lors de ces dites situations d’urgences donc la secrétaire doit jongler avec le tout et faire les appels nécessaires pour régler les situations d’urgence.

Il y a énormément de tâches dont la comptabilité : gestion des factures achats, dépôts, conciliations bancaires, gestion de petite caisse, remboursements des dépenses des enseignants, etc.

Il faut aussi gérer la porte d’entrée puisqu’il en va de la sécurité des élèves, donc je dois m’assurer de garder un contrôle. J’ai aussi pour tâches l’accueil des parents, la gestion des retards, l’oubli des lunchs…

Gestion du personnel

Je m’occupe aussi de la paie du personnel temporaire, comme payer les gens qui viennent en suppléances, entrer les journées d’absences du personnel, les vacances, etc. Comme toute secrétaire, je fais les photocopies, la mise en page des documents, des lettres, la gestion du classement, les dossiers des élèves et leurs inscriptions…

Au travers de tout cela, il y a bien des services que l’on rend avec plaisir aux parents, aux enseignants. Pour moi, c’est motivant de sentir que j’ai pu aider une famille, une maman mal prise un matin pour X raison, une enseignante qui a oublié ses photocopies etc. En final, mon travail – selon ma vision – est un peu de s’assurer du bien-être de tous, du bon fonctionnement de l’école.

Il y a longtemps que j’avais envie de devenir secrétaire d’école, car depuis l’âge de 16 ans, je travaille avec des enfants et des jeunes – 5 ans comme animatrice de camp de jour – et je voulais être secrétaire. Pour moi, le milieu scolaire rejoignait les 2 passions.

Si je devais donner un conseil à celles qui ont aussi envie de devenir secrétaire scolaire, ce serait de s’armer de patience! Les processus d’embauche sont très longs, il faut passer des examens de sélection et être inscrite sur les listes de rappel. Vous devez être une personne capable de gérer le stress, de faire face aux imprévus, mais il faut aussi être compréhensive et ouverte d’esprit…»

Comme Maude, vous adorez votre métier et vous avez envie de nous raconter votre quotidien? Envoyez-nous votre témoignage à redaction@secretaire-inc.com.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.