Métier d’adjointe : les difficultés du quotidien

, par Theodora Navarro.

Le métier de secrétaire n’est pas toujours évident. Des adjointes témoignent des difficultés qu’elles rencontrent.

Si pour certaines la job de secrétaire est particulièrement épanouissante, pour d’autres, elle apporte son lot de stress et de pression. Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes souvent confrontée en tant qu’adjointe ?

La personnalité du patron. Le poste de secrétaire nécessite de travailler en étroite collaboration avec son supérieur, et encore plus s’il s’agit d’un emploi de secrétaire de direction. Là où le bât blesse, c’est lorsque… « ça ne passe pas ». Le patron d’Andréanne est « du genre à ne rien faire, à se reposer entièrement sur ses adjointes, à dire les choses à la dernière minute, à crier dès que quelque chose l’indispose mais en se gardant bien de souligner notre travail lorsque tout va bien… » Une personnalité qui épuise ses employés.

Un emploi pour vous?

Le manque de reconnaissance. Pour Julie, le plus difficile est d’être remise sans cesse à sa place de secrétaire, alors même qu’elle assure des tâches bien au-delà de ce que la description de son poste le prévoit. « Je travaille parfois plusieurs jours sur un dossier dont je finis par connaître le sujet par coeur, mais lorsque le client arrive, on me fait gentiment signe de ne pas m’en mêler, et ce, même si c’est moi qui ai fait la plupart des recherches et qui serais la plus à même de le renseigner. »

Le rôle du « larbin ». Lorsqu’on est commis ou secrétaire, on se retrouve parfois à devenir un peu le valet des autres. « On dit souvent que les secrétaires font plus que leurs tâches, mais on oublie de dire que cela va aussi parfois dans un sens négatif », rappelle Céline, qui se retrouve plus souvent qu’à son tour à servir du café, nettoyer un évier ou faire des photocopies pour tout le bureau.

Le manque de temps. Pas toujours facile de trouver le temps de souffler lorsque l’on enchaîne les tâches administratives. Il n’est pas rare que les secrétaires se retrouvent à jongler avec plusieurs dossiers, tout en devant réserver une place pour les urgences, qui elles-mêmes ne sont pas rares!

Les clichés. « Beaucoup de personnes de mon entourage pensent encore que n’importe qui peut devenir secrétaire, que cela ne prend pas un gros QI », déplore Élise, secrétaire médicale. Une vision qui, malgré la professionnalisation du métier et l’enrichissement des compétences requises, tend à perdurer.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.