Secrétaire médicale : la maladie en face-à-face

, par Theodora Navarro.

«Elle avait un cancer au poumon». Kim est encore émue, au souvenir de cette patiente plus âgée, soignée dans un autre service, qu’elle a côtoyée durant deux ans avant que la maladie ne gagne finalement la bataille.

Secrétaire médicale, c’est des tas de dossiers à gérer, des rencontres passionnantes mais aussi bouleversantes. Kim Gagné est secrétaire médicale depuis deux ans dans une clinique de Sherbrooke. Passionnée par son travail, elle reconnaît aussi avoir affronté quelques moments difficiles.

Diagnostics difficiles

Un emploi pour vous?

Sous la direction du médecin pédiatre de la clinique, elle voit défiler des dizaines de petits patients chaque jour. Beaucoup de rhumes, de grippes, de gastro-entérites, et quelques cas plus difficiles aussi. «Il y a eu une patiente, le même âge que ma fille… on lui a diagnostiqué une leucémie», soupire-t-elle.

Une maladie difficile, qui fait chanceler la jeune secrétaire. Heureusement son patron est là pour la rassurer. «On en a parlé, il m’a dit qu’elle était suivie à présent, qu’il ne fallait pas que je m’inquiète». A travers la secrétaire, c’est la maman qui parle.

Issue d’un DEP secrétariat, Kim avait échappé aux recommandations d’usage. «Mais c’est le monde médical, je savais qu’il y aurait des situations difficiles». Aujourd’hui, elle a encore plus conscience de l’importance de vivre le moment présent et d’être près de ses proches.

Vigilance accrue

Grâce à sa job, elle est aussi devenue plus vigilante aux besoins de ses enfants et à leur sécurité. «Un jour, nous avons accueilli un petit garçon en détresse respiratoire», se souvient-elle. A l’origine de ses maux, un produit ménager toxique.

«On lit des recommandations sur ce type de produits, qu’il faut les mettre en hauteur par exemple, mais on se dit qu’en faisant bien attention, il n’arrivera rien…» Depuis, Kim a tout mis sous clé, bien en hauteur, hors de portée des petites mains curieuses.

Sa job, elle ne la changerait pour rien au monde. «On est le relais entre le patient et le médecin», souligne-t-elle. Quand un patient reçoit une annonce difficile, il oublie parfois, sous le choc, de poser certaines questions. Alors quand il rappelle un ou deux jours plus tard, c’est Kim et ses collègues qui répondent à ses inquiétudes.

Si elle dit prendre du recul, elle essaye quand même de faire preuve d’empathie. «Je prête toujours une oreille attentive, j’essaye de les rassurer». Secrétaire médicale, un travail qui demande beaucoup d’humanité.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.