Senior, surqualifiée… et au chômage!

, par Myriam Lapierre.

Avoir 20 ans d’expérience et ne pas arriver à trouver un emploi, ce n’est pas rare. Mais comment peut-on être trop forte pour un poste? La réponse ici!

Question

Bonjour, pour faire suite à votre dernier article sur les raisons qui peuvent nous faire perdre une opportunité d’emploi au profit d’un candidat plus junior, je ne suis pas certaine de saisir lorsqu’on parle de surqualification. Comment peut-on être trop forte pour un poste? L’employeur n’est-il pas content s’il trouve quelqu’un qui ne nécessitera aucune formation et qui pourra en faire encore plus que la description de tâches?

Un emploi pour vous?

Manon

Réponse

Bonjour Manon,

Le concept de surqualification est en effet flou pour plusieurs. Il n’est pas rare que je me heurte à une incompréhension, voire à une frustration des candidats à qui je dois dire que leur candidature ne peut être retenue parce qu’ils ont trop d’expérience. Décortiquons un peu tout ça.

Une question de rétention

Avoir une employée qui sait déjà tout faire peut sembler être une situation rêvée. Ce le sera pour les premières semaines puisqu’elle commencera évidemment à être efficace plus rapidement et le retard habituel accumulé dans le travail lors de l’arrivée d’une nouvelle personne sera moindre. Toutefois, la grande majorité des travailleurs ont besoin d’un minimum de défi dans leur travail.

En 2017, rester plus de 5 ans dans un même poste est devenu impressionnant, et bon nombre de gens ressentent le besoin constant de se renouveler. Changer de poste lorsqu’on n’a plus rien à apprendre est devenu normal, au grand dam des employeurs. Dans cet ordre d’idée, un patron préfèrera souvent quelqu’un pour qui le poste représente un avancement et qui aura une courbe d’apprentissage à franchir, comme ça risque d’avoir un impact sur la rétention.

UNE QUESTION D’ARGENT

Tout le monde s’entendra pour dire qu’une entreprise ne dépensera jamais d’argent pour rien et que limiter les coûts figure dans les objectifs premiers de tout employeur. La masse salariale représentant une grande partie des dépenses. En quoi serait-il logique qu’on engage quelqu’un de senior, et donc qui coûte cher, alors que les tâches pourraient être accomplies par quelqu’un qui coûte des milliers de dollars de moins? Et oui, le capitalisme transparaît jusque dans les stratégies d’embauche!

Le respect de l’organisation du travail

Finalement, engager quelqu’un de senior pour un poste junior ou intermédiaire peut venir chambouler la répartition des tâches de chacun. En effet, vous pourriez être portée à dépasser légèrement votre description de tâches, ce qui peut être dangereux même si vous êtes de bonne foi et ne souhaitez qu’aider vos collègues. Mettez-vous à la place de l’adjointe senior, qui occupe un poste de haut niveau. Ne vous sentiriez-vous pas un peu dérangée si, du jour au lendemain, une autre senior, qui occupe un poste moins complexe, se mettait à accomplir certaines de vos tâches, comme elle termine toujours les siennes rapidement?

En résumé, il est clair que certaines d’entre vous, qui êtes seniors, seriez tout à fait capable d’occuper un poste plus junior pendant de nombreuses années sans ressentir le besoin de défi au quotidien et sans chercher à empiéter sur le travail plus complexe des autres. Toutefois, ça reste un risque et l’employeur potentiel, qui ne vous connaît pas, n’a aucune preuve que vous serez l’exception. C’est donc simplement par prudence qu’il se tournera vers quelqu’un qui correspond mieux au niveau de difficulté du poste!

Sur ce, chères seniors, bonne chance dans vos recherches!

Myriam Lapierre

Un mercredi sur deux, Myriam Lapierre, conseillère au recrutement chez ZSA, répondra à une question qui lui sera adressée par une secrétaire… et ça pourrait être vous! De par son métier de conseillère, orienté vers les postes de soutien administratif, Myriam est à même de vous faire découvrir les coulisses du monde du recrutement. Vous avez une question en lien avec la recherche d’emploi, le processus d’embauche, le marché actuel ou les attentes des employeurs? Myriam y répondra par l’entremise de cette chronique : Les coulisses de l’emploi – Question à une recruteuse.

Posez votre question

La Question à la recruteuse sera choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes du moment qu’elles concernent votre carrière.

Pour participer, rien de plus simple, inscrivez votre question dans le formulaire de commentaires ci-dessous. Et voilà, le tour est joué!



Partagez cette nouvelle!

4 réponses à “Senior, surqualifiée… et au chômage!”

  1. Lise Lamontagne

    Senior, surqualifiée… et au chômage!
    Publié le 3 Mai. 2017, par Myriam Lapierre.
    Et bien merci pour votre article qui semblait, par son titre, m’encourager, et qui a fait tout à fait le contraire. Vous nous dites que l’employeur préfère les moins expérimentés, mais vous ne soulevez AUCUN point positif pour nous à qui s’adresse directement ce message. Est-ce que votre site est fait pour encourager ou solidariser les secrétaires ou pour les décourager ?

    • Myriam Lapierre

      Bonjour Lise,
      Il semble que vous saisissiez mal le message de cet article. Nous sommes loins de dire, et de penser, que les employeurs préfèrent les juniors à tout coup, et nul part n’est-il écrit une telle chose. Ce que nous tentons d’expliquer, à travers le concept de surqualification, c’est pourquoi PARFOIS, un poste sera effectivement trop ”de base”, ”facile”, ”au bas de l’échelle”, pour une senior. À l’inverse, je pourrais tout aussi bien écrire un article destiné aux juniors, qui leur expliquerait pourquoi il est normal qu’ils ne soient pas considérés pour les postes qui demandent plusieurs années d’expérience. Si nous avons tendance à parler davantage des seniors, c’est que le concept de surqualification est beaucoup plus flou, aux yeux de certaines, que celui de sous qualification, qui lui n’est pas très compliqué à comprendre. Merci!

  2. Patricia Lacroix

    Bonjour Myriam,

    Lise a en partie raison, dans un sens c’est décourageant. Essayons de le prendre d’une façon plus constructive, en se demande ce qu’il faudra faire en entrevue pour minimiser l’impact de notre ancienneté.

    Il faut faire mousser que les avantages de notre expérience et parler comme il pense!

    En ce qui me concerne, à l’entrevue, j’indique que j’ai fait le tour des défis à relever et que je cherche à faire mon nid pour les 15 prochaines années et terminer ma carrière avec une qualité de vie au travail.

    La période de formation et de transition sera plus rapide et plus économique.
    (Avantage pour l’employeur).

    Ma polyvalence sera un atout majeur pour vous. Je pourrai facilement compenser occasionnellement le travail d’une personne malade ou en vacance, réduisant ainsi l’impact de son absence et l’aidant à ne pas être surcharger de travail à son retour (Avantage pour l’équipe et surtout l’employeur).

    Mon expertise sera un atout majeur pour vous. Lorsqu’un problème informatique surviendra, j’arrive pratiquement toujours à trouver rapidement une solution. Les dépenses inutiles de services techniques seront appréciables tout en nous permettant de poursuivre rapidement nos activités respectives!
    (Réduction des dépenses et efficacité pour l’employeur et l’équipe)

    Bonne journée!

    • Myriam Lapierre

      Bonjour Patricia, voir ma réponse au commentaire de Madame Lamontagne 🙂 Le but n’étant pas du tout de décourager, mais plutôt d’éclairer celles qui ne comprennent pas pourquoi un employeur ne les embauchera pas pour un poste d’entrée de jeu. J’en profite toutefois pour souligner votre très beau commentaire. Avec une telle attitude positive, vous devez faire fureur en entrevue!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.