Stoppez le stress!

, par Therese Garceau.

Pas toujours facile de rester zen et détendue au bureau. Les dossiers chauds à régler, les urgences qui surgissent du ciel, les petites réunions de dernière minute à organiser. Respirez profondément. Heureusement des solutions existent!

Veut, veut pas, on est tous happés par le stress à certains moments. Le stress. Vous savez celui qui paralyse, qui vous fait battre le cœur à deux cents à l’heure ou celui qui vous met littéralement hors de vous.

Si l’on éprouve tous un certain degré de stress au boulot, le Dr Karl Albrecht, expert californien en gestion du stress, estime que tout le monde a avantage à bien comprendre les différents types de stress pour apprendre à y répondre de façon appropriée.

Un emploi pour vous?

En dépistant efficacement la nature de votre stress, vous serez non seulement en mesure de le reconnaître quand il se pointe le bout du nez, mais pourrez le gérer et le maîtriser beaucoup rapidement. Un outil de taille pour vous aider à travailler de façon productive, vous permettre de construire de meilleures relations professionnelles, mais aussi de préserver votre santé physique et mentale.

Le spécialiste et auteur, dont la théorie est évoquée dans un texte publié sur mindtools.com, classe le stress en 4 principaux types et livre quelques conseils pour apprendre à dompter la bête :

Le stress du temps. Le scénario est typique. Vous réalisez soudainement que l’heure avance et que vous n’aurez finalement pas assez de temps pour tout faire. Bonjour le bouton panique! Le stress lié au temps est l’un des types les plus courants de stress. Pour le gérer, il vous faut établir une liste de priorités, vous acquittez des vraies urgences en premier lieu et éviter de vous éparpiller.

Le stress anticipatoire. Vous avez une rencontre prévue avec votre patron et vous ronger votre frein en vous demandant ce qu’il veut bien vous annoncer. La peur de l’échec ou de la défaite s’empare de vous. D’abord, rien ne sert de paniquer ou d’élaborer des scénarios catastrophes sur un événement qui n’est pas encore arrivé. Restez connectée sur le présent plutôt que d’anticiper. Faites de la méditation, concentrez-vous sur vos tâches.

Le stress situationnel. Vous devez faire une courte présentation au début d’une réunion et au beau milieu d’une phrase vous perdez complètement le fil. C’est dans des moments imprévus, des situations de malaises, de conflits, ou d’urgence qu’apparaît le stress situationnel qui vous donne l’impression de perdre le contrôle ou d’échouer devant tout le monde. Solution. Apprenez à être plus consciente de vous, à reconnaître les signaux physiques et émotionnels que votre corps vous envoie lorsque vous êtes sous pression.

Le stress de la rencontre. Ce type de stress émane exclusivement de la peur de devoir rencontrer une personne pour la première fois ou même de devoir rencontrer un groupe. Les symptômes du stress de la rencontre sont différents pour chacun : tendance à s’isoler dans une bulle, à être froide dans ses interactions avec les autres, à être grincheuse. Pour endiguer ces symptômes, faites une pause, allez respirer un bon coup à l’extérieur, buvez un verre d’eau et resssspirez! Soyez empathique envers les personnes que vous rencontrez, cette technique est très efficace pour réduire ce type de stress.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.