Suppléments anti-spleen : adieu déprime!

, par Catherine Lemire.

L’humeur varie et plusieurs sont affectés par la déprime saisonnière. Un bon petit spleen automnal est assez fréquent. C’est sans compter sur les humeurs provoquées aussi par les hormones. Ni celles provoquées par les personnes qu’on croise et qu’on aurait préféré éviter. Bref, en octobre-novembre, on est d’humeur changeante.

Afin de stimuler votre bonne humeur, The Undercover Recruiter propose de modifier notre alimentation durant cette saison. Actuellement, un travailleur besogne de longues heures sous pression durant les seuls moments de la journée où le soleil brille. En temps de stress, il a été démontré que l’on fait rarement des choix santé. Quand on est stressé, on mange mal.

Il n’existe pas de recette miracle et le résultat n’est pas instantané : les effets se perçoivent à long terme.

Un emploi pour vous?

Nourrissez votre cerveau

Une carence en Omega-3 s’associe à un ralentissement des fonctions neurologiques. Dans ce temps-là, c’est difficile d’être joyeux. On devient plutôt distraite, impatiente, irritable, frustrée. Sérieux : quand on ne pense pas vite, on se tape rapidement sur les nerfs! Comme plusieurs ont de la difficulté avec l’idée même d’ingurgiter de l’huile de poisson, cette carence est très commune. Sachez que les Omega 3 protègent aussi la santé du cœur et viennent contrebalancer les effets d’une mauvaise alimentation.

Vitaminez-vous!

Moins de soleils + moins de fruits et de légumes de saisons = un grand besoin en vitamines. Les vitamines du complexe B sont de puissants générateurs de dopamine. La dopamine est directement liée à l’état de bien-être et de bonheur. La morosité est souvent associée à une carence en folate et en vitamine B12. Un supplément de fer pour aider au transport de l’oxygène est aussi à envisager pour contrer la fatigue.

La vitamine D, elle, protège le système immunitaire. Ce n’est pas facile d’être en forme quand on est malade! Il faut veiller à sa santé et à sa vitalité au quotidien.

Prendre des suppléments, mais continuer à mal s’alimenter, c’est comme nager à contre-courant. Faites un arrêt au supermarché ou à la fruiterie et faites le plein d’aliments frais. Optez pour la variété.

Trouvez l’équilibre

Régularisez votre consommation de sucre. Privilégiez les grains entiers, de bonnes protéines et des légumes croquants. Une grande consommation de glucides demande une production élevée d’insuline afin de l’assimiler. C’est sûr que les aliments à haute teneur en sucres sont attirants. Ils provoquent une décharge de sérotonine qui cause un état d’euphorie passager. C’est instantané et de courte durée. Après vient la chute.

Les sucres à action plus lente que l’on retrouve entre autres dans les grains entiers provoquent moins de montagnes russes et sont plus performants.

La liste des aliments qui rendent heureux

Voici ce que vous devriez intégrer à votre alimentation pour stimuler votre bonne humeur :
* Des aliments à feuilles vertes : laitue, brocoli, épinards, chou frisé (kale), cresson, etc.;
* Des oranges pour la vitamine C et le fer;
* Les entiers : des pâtes de blé entier, des pitas de blé entier, du quinoa, du riz brun, etc.;
* Du poisson gras;
* Des collations santé comme des noix, des fruits séchés, des boules d’énergie, etc.

Finalement, ne sautez pas de repas?!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.