Top 10 des lectrices : les extras du patron!

, par Florence Tison.

Quels sont les petits plus de l’employeur qui font le plus plaisir aux adjointes? Les lectrices ont tranché!

« Je crois que maintenant les entreprises doivent accepter ces petits plus qui nous rendent heureux, » dit si bien Josée Desjardins

Quels sont-ils, ces petits plus? Voici le top 10 des préférés des lectrices de Secrétaire-inc!

Un emploi pour vous?

10. S’habiller comme on le souhaite

… ne serait-ce que le vendredi, comme le souligne Ysabelle Leduc : « Casual Friday »! Cathya Boivin a plus de chance. À son bureau, c’est « casual days tous les jours, donc pas juste le vendredi ».

9. Souligner les événements spéciaux

« Un bonne fête le jour de mon anniversaire », c’est un petit plus qui plaît bien à Lyne Coursol. « Les 5 à 7 pour célébrer un événement », ajoute Lucie Pepin

8. Le café

Direct dans les veines, comme diraient certaines! Le café gratuit, ça fait du bien, à en croire les lectrices. Surtout s’il est « sans limite (comme le travail 😉) », nous écrit Cat Blanchard

Edith Bernatchez, elle, a droit à « une ronde café Tim Horton presque tous les jeudis. Pis en plus, qui va le chercher? Ben moi! 😁 Une belle pause dans mon auto à me promener dans mon village avec la rencontre d’amis sur mon passage… Ça, c’est un beau plus! ☕😋 ».

Julie-Taz Vidal, elle, ne boit pas de café. Pas grave! Elle se fait « apporter un chocolat chaud le matin ». On salue son patron bien bas.

7. Un bonjour, un simple bonjour

Se faire saluer, sourire, demander comment ça va « avec sincérité » (Julie Taz-Vidal) : ça fait chaud au coeur. 

« Ma patronne fait le tour des bureaux CHAQUE matin à son arrivée pour nous saluer individuellement et nous souhaiter une bonne journée, indique Jozée Cadieux. C’est très apprécié! »

6. Se faire traiter en humain

Dans la même veine, les lectrices de Secrétaire-inc aiment bien qu’on se rappelle qu’elles sont des êtres humains dotés d’intelligence, et non des robots travailleurs. Pour Vanessa Benoit, ça se traduit par « se faire traiter comme une personne et non comme un numéro ».

Les adjointes n’ont pas que leur travail en tête non plus. Selon Cath Perreault, c’est bien de « prendre le temps de jaser d’autres choses de temps en temps! » 

Pourquoi pas un coup parti « être capable de rigoler », avance Marie-Ève Gagné!

5. Conciliation travail/famille

Ça, ÇA, c’est important pour vous, et on le comprend donc. En plus, ça ne vous empêche pas de travailler fort, on le sait! On a même déjà écrit un article sur six raisons d’embaucher une mère de famille.

4. Le télétravail

La possibilité de faire du travail en attire plus d’une. Selon Vicky Rancourt, « c’est de la confiance » de la part de l’employeur (on en reparle à la 3e position!). 

Les avantages du télétravail sont effectivement nombreux : on travaille en pantoufles, on peut faire réchauffer son poisson pour dîner sans incommoder personne, on peut travailler avec son chaton sur les genoux… le bonheur. 

3. La confiance

Tant qu’à nous, la confiance n’est pas un petit plus : elle devrait être essentielle! Pourquoi embaucher une adjointe si elle n’a pas toute la confiance de son patron? Et à la confiance s’ajoute « une grande autonomie », nous écrit Cat Blanchard

2. La reconnaissance

La « reconnaissance des efforts fournis et de l’ancienneté au sein d’un même employeur » est importante non seulement pour Katia Bernier, mais pour bien des lectrices! 

Pas besoin de sortir le tambour et les trompettes. Il suffit de « se faire dire quand on fait du bon travail », selon Lucie Pepin, ou « que malgré notre grosse journée on a bien travaillé », selon Manon Laplante

1. Les horaire flexibles

En première position des petits plus patronaux préférés des lectrices de Secrétaire-inc : l’horaire flexible! Quand le travail est fait, et bien fait, on peut tu arriver plus tard et repartir plus tard (ou plus tôt et plus tôt, on se comprend…)

Et tant qu’à faire, « l’horaire d’été (terminer à 12h le vendredi) et l’horaire quatre jours (une heure de plus du lundi au jeudi en échange du vendredi de congé) », dont Isabel Lebel la chanceuse profite à l’UQTR.

Au pire du pire, « finir plus tôt le vendredi », hein, Julie Pilon?

Merci à toutes d’avoir répondu à notre appel! La semaine prochaine : que ne devrait-on JAMAIS porter en entrevue? Vous avez encore le temps de répondre!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.