Top 10 des lectrices : vos meilleures raisons de démissionner

, par Florence Tison.

Si vous vivez ces 10 situations au bureau, il est vraiment temps de quitter votre emploi!

Vous avez été nombreuses à répondre à notre appel à toutes de la semaine! Voici les 10 réponses les plus populaires à la question « Quelles sont les raisons qui vous pousseraient à démissionner? ».

10. Manque d’intégrité de l’employeur

Pour être heureux au travail, il est important que nos valeurs trouvent écho dans celles de l’entreprise pour laquelle on travaille. Une direction qui « manque d’intégrité » est une bonne raison de démissionner, selon Sandra Tremblay, de même qu’un employeur « qui démontre de l’injustice », estime France Meunier Legris

Un emploi pour vous?

Chantal Lachapelle ajoute le « manque de transparence et d’honnêteté », et on est bien d’accord.

9. Surplus de tâches

Personne ne veut s’ennuyer au travail, mais personne ne veut s’éreinter à la tâche non plus! 

« Récemment, j’ai failli changer d’emploi à cause du surplus de tâches, explique Jessica Bérubé. Par manque d’employés, j’avais les tâches d’environ deux personnes à temps plein, si c’est pas plus… il était temps que quelqu’un vienne à ma rescousse! »

Quant à elle, Carole Chénier-Parachou a déjà quitté des emplois pour cause « d’exploitation». On la comprend donc!

8. Direction incompétente

« Un supérieur incompétent », illustre Isabelle Bernard, ou « malsain », ajoute Jane Blackburn : voilà une bonne raison de démissionner. L’entreprise elle-même peut être « non organisée, mal gérée » ou souffrir d’un « mauvais leadership », énumère Lili Marynn.

7. Mauvaises conditions de travail

Le salaire, l’horaire flexible, les assurances, bref, les conditions de travail, ça semble être une priorité pour les lectrices de Secrétaire-inc. Avec raison! Josiane Francoeur le résume bien : c’est « le manque de qualité de vie ». 

6. Collègues affreux

Là, nos lectrices en avaient long à dire. Peut-on, si possible, bien s’entendre avec les personnes qu’on côtoie le plus dans notre vie quotidienne? 

« Oui, oui, la mauvaise entente peut donner envie de démissionner », témoigne Nö Foherf, de même qu’une « collègue de travail désagréable protégée par la direction », selon Clodine Boudrau

Ajoutons à cela « le manque de plaisir avec mon équipe » (Anne Robichaud), une « collègue incompétente » (Marie-Chantal Landry) et « la jalousie entre les collègues » (France Maunier Legris), et on n’a pas envie de finir sa journée. Bye bye, boss!

5. Manque de confiance et de reconnaissance de son patron

On travaille fort, et bien. On n’a pas besoin d’une tape dans le dos aux cinq minutes, mais tout de même, sentir que son travail est apprécié et qu’on a la confiance de son boss, c’est essentiel. 

« J’ai quitté mon poste de secrétaire dentaire depuis peu à cause du manque de confiance et des exigences déraisonnables de mon ancien employeur, nous écrit Nadine Côté. Jamais contente! »

4. Mauvaise ambiance

Sans que ce soit la fête à tous les jours, c’est bien plaisant de rentrer travailler dans la bonne humeur et d’avoir hâte de conter sa soirée d’hier. Ce qui est moins plaisant, voire pas plaisant du tout, c’est « une ambiance de travail malsaine », indique Josée Dufour.

« J’ai refusé un beau remplacement exactement pour cette raison, » souligne Katy Valiquette.

3. Harcèlement

Le « le harcèlement sous toutes ses formes », ça ne passe pas pour Isabelle Bernard et France Maunier Legris. Malheureusement, des tonnes de travailleurs font encore les frais d’harceleurs psychologiques et d’intimidateurs.

La meilleure raison de démissionner de Sabrina Rebel, « la grosse majorité du temps c’est le harcèlement… Envers moi ou le reste du staff. Genre mon ancienne job, où le patron traitait tout le monde de “criss de retarded” pis organisait des partys pour rire d’anciens employés. »

Un seul mot nous vient en tête : YARK

2. Manque de respect

Cousin du harcèlement, le manque de respect fait mal aussi, et assez pour pousser bon nombre d’entre vous à démissionner. « J’ai déjà quitté un emploi pour cette raison », témoigne Vanessa Benoit

« J’ai démissionné pour avoir mes vacances acceptées verbalement mais refusées une fois mon billet acheté, se rappelle Julie-Taz Vidal. Manque de respect total. »

1. Manque de défis et de motivation

Vous êtes des femmes qui veulent avancer, apprendre et tripper à votre travail, chères lectrices. La raison la plus populaire de quitter un emploi, selon vous, c’est le manque « de motivation, d’apprentissage et de défi » (Marianne Perrono). 

Nous ne sommes pas surpris!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.