Top 10 : pourquoi êtes-vous devenue secrétaire ?

, par Jean-Michel Clermont-Goulet.

Qu’une personne soit devenue médecin, avocate, journaliste ou humoriste, il y a toujours une ou plusieurs raisons derrière ce choix de carrière. Et vous, pour quelle(s) raison(s) êtes-vous devenue secrétaire ?

Vous avez été très nombreuses à répondre à notre appel à tous, cette semaine. Voici donc les 10 réponses qui se sont le plus démarquées parmi tant d’autres.

1. « Mais qu’est-ce que j’veux faire ? »

Nous nous sommes tous posé cette question au moins une fois dans notre vie. Certaines s’en sont sorties sans aide, alors que d’autres ont eu recours à l’aide de l’orienteur.

Un emploi pour vous?

Dans le cas de certaines personnes, le choix du secrétariat n’était qu’un choix banal, car elles ne savaient pas quoi faire. C’est le cas de Marie-Claude Larouche, qui s’est finalement décidée à s’inscrire en secrétariat.

« Maintenant, je travaille dans les écoles et j’adore ça, écrit-elle. J’aime ça être en contact avec les élèves, les enseignants, les parents. J’aime quand ça bouge et dans une école… Ça bouge! »

Même son de cloche pour Daphney Bella. « La conseillère d’orientation m’a parlé du programme “Techniques de bureautique” et j’ai fait le grand saut sans savoir où ça allait me mener, dit-elle. Je ne regrette tellement pas mon choix. »

2. Les avantages

Chaque emploi a ses avantages, ce n’est pas inconnu. Pour Anick Gagnon, c’était pour elle la possibilité de « travailler et faire mon cours à distance » tout en étant « bien payée. »

« [Le secrétariat] m’a donné l’occasion d’étudier à l’université à distance […] », a écrit Mme Gagnon.

3. L’amour du bureau

Si vous travaillez dans un quelconque domaine, c’est généralement par choix et très souvent parce que vous aimez votre job.

De son côté, Marie-Eve Joncas affirme qu’elle aime travailler dans un bureau « et tout ce qui touche les tâches administratives ». « Le français à l’école était ma matière la plus forte, donc je me suis engagée dans ce beau domaine qu’est le secrétariat », avoue-t-elle.

4. L’ouverture sur d’autres projets

« Si je fais ci, je pourrai faire ça! »

Vous pourriez être à un poste pour toujours. Vous pourriez aussi vous voir offrir des ouvertures vers d’autres projets o emploi, entre temps.

Dans le monde du secrétariat, Vicky Rancourt a découvert ses forces et ses intérêts professionnels. Elle s’offre maintenant du nouveau.

« Je poursuis des études universitaires en gestion de projets, dit-elle. Aller faire mon diplôme d’études professionnelles (DEP) en secrétariat a été une bonne décision! »

Même chose pour Lydie Grenier-Loisel qui, au départ, ne savait pas trop quoi faire « de [sa] vie ». « Je jugeais que le secrétariat allait m’ouvrir des portes, afin de me permettre de trouver ma vraie vocation, écrit-elle. J’en suis actuellement à faire les formations nécessaires afin d’atteindre mon but ».

5. Le contact

On ne se le cachera pas, être en contact avec autrui ne réjouit pas toute personne sur Terre. Stéphanie Coulombe ne se gêne pas pour le dire, le secrétariat « est avant tout du service à la clientèle ». Voilà pourquoi le métier l’a « attirée » !

« Être le bras droit de quelqu’un est vraiment intéressant et stimulant, dit-elle. J’aime me sentir utile ! »

6. Second choix de carrière

Avec le réchauffement climatique, nous parlons beaucoup de recyclage. Certains se trouvent un second emploi dans un tout autre domaine, que vous soyez programmeur, chanteur ou joueur de football professionnel.

Pourquoi ne pas se recycler en secrétaire?

Plusieurs le font, dont Sophie Bélanger, qui a enseigné au préscolaire-primaire pendant près de dix ans. « J’avais des amies dans le domaine et quand on se racontait nos tâches et nos journées, précise-t-elle, je trouvais que ça semblait intéressant et que je serais sûrement capable. »

Mme Bélanger se dit « très heureuse », car elle vient d’obtenir sa permanence au gouvernement du Québec. « Je me vois dans le même domaine jusqu’à la retraite. »

7. Des forces à mettre de l’avant

Imajiné si une sekrétèr ékrivè kom sa. Inimaginable, pas vrai ?

L’amour du français est la force s’étant le plus démarquée dans les commentaires que vous nous avez fournis.

De son côté, Tania DG avoue que le français était « la seule matière » dans laquelle elle « était bonne » à l’école, précisant au passage qu’elle « aime être sur les ordinateurs ».

Même chose pour Kathy Roussel. « J’ai toujours été très forte en français et en rédaction », dit celle qui a eu à un très jeune âge une petite dactylo pour enfant.

8. La polyvalence de la job

Le métier de secrétaire, dans l’imaginaire des communs des mortels, ne correspond qu’à prendre des notes… ou au poste de secrétaire dans le populaire jeu de carte « Le trou d’cul ».

Détrompez-vous. La journée d’une secrétaire peut varier d’un poste à l’autre et d’un jour à l’autre. Bu Bulle le dit d’emblée ; le secrétariat correspond à ses envies de polyvalence.

« Une journée ne ressemble pas à une autre, dit-elle. On fait des tâches tellement variées. »

« Il y a beaucoup de défis et il faut savoir gérer les priorités et les urgences, ajoute Paméla Lavigne. C’est un métier en constante évolution en raison de l’informatique ! »

9. Bonne conciliation travail-famille

Il s’agit d’un point important souligné par Julie Dufresne. Bien qu’il n’ait pas été répété à plusieurs reprises, le choix de devenir secrétaire y va aussi de la conciliation travail-famille.

Mme Dufresne dit que son emploi au sein d’un cégep lui permet de concilier sa vie « familiale et professionnelle » et qu’elle adore le travail de bureau sous toutes ses formes », soit la rédaction, la mise en forme et la correction de documents, service à la clientèle et le travail d’équipe.

10. Les mentions spéciales

Il s’agit d’un Top des meilleures raisons d’avoir choisi le métier de secrétaire. Nous nous devons de vous offrir des mentions spéciales.

La première est pour Judy Farnham qui affirme que c’est plutôt le secrétariat qui l’a choisie.

La seconde mention va à Marie-Eve Guy qui n’a pas l’air d’apprécier et confie qu’il s’agit de sa « pire idée ».

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.