Travail: êtes-vous victime d’intimidation?

, par Secretaire-inc.

Bien que le bitchage soit lié au placotage «dans le dos», l’intimidation, elle, s’effectue directement en face de la personne ou par les fameux réseaux sociaux. Les jeunes en savent quelque chose.

Par contre, nous avons tort de croire que cette pratique ne concerne que les ados. Les multiples péripéties que fait ressortir la commission Charbonneau nous démontrent que l’intimidation était autant physique que psychologique dans le milieu de la construction. Il est étonnant de constater le nombre croissant de travailleurs qui vivent de telles situations.

Tout comme le bitchage, l’intimidation cherche à diminuer, rabaisser, dévaloriser, atteindre la victime dans son individualité. Elle est souvent accompagnée de menaces, de chantage plus ou moins subtil et d’insultes. Rien n’est épargné. Par contre, dans certains milieux de travail, il peut être difficile d’en reconnaître les manifestations.

Un emploi pour vous?

À quoi ressemblent-elles, surtout si elles sont subtiles ? Quelques exemples : on vous lance un ultimatum pour corriger une situation dans laquelle vous vous sentez juger injustement. Un regard se fait insistant, à la limite de la menace. Un ton est rempli d’agressivité ou on élève la voix contre vous. On tente de vous démontrer que vous n’êtes pas aussi compétente que votre collègue ou que votre prédécesseur abattait beaucoup plus de boulot.

Comment vous défendre?

Ce n’est pas tous les jours que nous observons de l’intimidation physique, mais lorsqu’elle survient, il faut se défendre dans la mesure du possible évidemment. Par contre, quatre collègues qui vous entourent avec un regard menaçant se veut une manifestation claire d’intimidation. Il est important de défier leur regard.

Si vous démontrez de la peur, cela risque de se retourner contre vous et on abusera de cette crainte. Même si, intrinsèquement tout semble s’écrouler, ne le montrez pas, ne baissez pas la garde, maintenez un regard appuyé et sûr.

S’il s’agit d’intimidation verbale, tout comme pour le bitchage, vous devez vous défendre immédiatement afin de ne pas laisser le bourreau développer son emprise sur vous. Au moindre égarement, établissez dès le départ qu’on ne lève pas la voix contre vous, qu’un ton courtois et poli demeure la meilleure façon de vous adresser la parole.

Il est important de vous faire respecter dès le départ. Sinon, vous vivrez un stress constant qui se transformera rapidement en calvaire quotidien.

^Sur l’auteure
Depuis plus de 25 ans, Marthe Saint-Laurent a exercé ses fonctions, entre autres, dans le domaine des communications au sein de multinationales, de regroupements gouvernementaux, d’associations et d’entreprises privées. Travailler dans un univers entièrement féminin ou faire sa place dans un monde d’hommes, elle connaît.

La réalité des femmes passionne l’auteure des ouvrages ”Ces femmes qui détruisent les femmes” et L”e bitchage, guide de survie”. Très connue dans le réseau des femmes professionnelles, Marthe Saint-Laurent offre des conférences pour harmoniser les relations au travail. Désireuse de faire émerger le potentiel féminin, elle se spécialise dans l’accomplissement des femmes à partir de leurs forces, de leurs compétences et de leur intelligence.

Marthe Saint-Laurent possède des certificats en français écrit et en rédaction française, en plus d’études en journalisme ainsi qu’en psychologie et d’une formation en coaching.^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.