-->

Un groupe d’adjointes en stage en République dominicaine

, par Louise Proulx.

Elles sont à l’emploi d’un cabinet de services financiers exceptionnel qui les invite à s’envoler au soleil pour apprendre.

Le Groupe Diversico, une entreprise d’Experts-conseils en progression fulgurante, a comme préoccupation principale de devenir l’entreprise la plus agile au monde. Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise met de l’avant de nombreuses initiatives, dont le programme « En route vers la GCasa ».

Conçu exprès pour les adjointes de Diversico, ce programme consiste à les inviter à participer à un stage de travail d’une semaine en République dominicaine dans une de leurs villas.

Un emploi pour vous?

C’est ainsi que Nathalie Hébert, Carole Dugas, Caroline Quintal, Josée Carrière, Vanessa Nolin, Linda Légaré et Véronique St-Pierre se sont envolées sous le soleil en ce mois de juin 2018 pour la troisième édition du programme GCasa.

Idées novatrices

Diversico ne fait pas les choses comme partout ailleurs. Dans sa culture d’entreprise, le modèle hiérarchique n’existe pas. il n’y a pas de directeurs, de chefs ni de départements de ressources humaines. Personne n’a du pouvoir sur personne, à part sur lui-même. Ainsi, tous les employés ont la chance d’exploiter leur talent de leader grâce à ce modèle de gouvernance qui favorise l’épanouissement individuel.

Les erreurs planifiées

Afin de demeurer en équilibre pour maintenir sa rentabilité, Diversico vise à développer des aptitudes d’équilibriste chez ses collaborateurs. Pour ce faire, l’entreprise provoque volontairement la déstabilisation au sein de ses escouades de façon à améliorer leur capacité d’adaptation. Elle a déjà demandé à chacune de ses 22 adjointes, par exemple, de commettre une erreur grave par année. Le but de cette opération : déstabiliser les troupes afin de les rendre plus agiles.

Le défi de la GCasa

L’objectif premier du voyage en République dominicaine était de concevoir un nouveau modèle de processus décisionnel adapté au modèle de gouvernance de Diversico, qui ne suit pas la ligne traditionnelle du modèle hiérarchique.

Les adjointes ont donc eu droit à des sessions de connaissance de soi et des autres, à des périodes de créativité collective supportées parfois par des experts se joignant au groupe par l’entremise de webmeeting.

Selon Daniel Guillemette, président de Diversico, le défi a été relevé, la mission accomplie. Les adjointes ont créé un nouveau processus décisionnel en six phases qui sera implanté au sein des différentes équipes et testé pour des prises de décision concrètes.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.