Un stage qui lui a ouvert la voie

, par Louise Proulx.

Kim Thibodeau a 25 ans et travaille un sein d’un organisme à but non lucratif de Laval qui vient en aide aux jeunes personnes handicapées âgés entre 15 et 35 ans.

Qu’est-ce qui vous a donné, au départ, l’idée de devenir adjointe administrative ?

J’ai pensé à un métier qui pourrait mettre à contribution mes qualités et mes compétences. D’une part, techniquement, j’ai un talent de frappe assez impressionnant. Je peux taper 89 mots à la minute. D’autre part, je suis sociable et j’ai toujours aimé le service à la clientèle.

Un emploi pour vous?

Aussi, avant d’entreprendre mon AEC, j’ai bénéficié du programme gouvernemental « Découvrir », qui m’a permis de faire un stage dans le domaine d’étude visé pour vérifier si j’avais un réel intérêt pour le métier. C’est la Corporation Intégration à la vie active des personnes handicapés de la ville de Laval (CIVAPHL), l’organisme pour lequel je travaille maintenant, qui m’avait accueillie à l’époque et qui m’a également offert mon stage de fin d’études. J’ai vraiment aimé mon incursion dans le domaine communautaire.

Et durant vos études, vous imaginiez-vous évoluer ailleurs comme adjointe ?

Oui, je rêvais d’oeuvrer au sein des grandes entreprises…

Avez-vous eu la chance d’y travailler ?

Oui, après mon stage de fin d’études, la corporation n’avait pas encore d’emploi à m’offrir, alors, après avoir envoyé une cinquantaine de CV, une compagnie pharmaceutique qui fait du commerce international a accepté de m’engager malgré mon manque d’expérience. Finalement, je n’ai pas vraiment aimé mon expérience. C’est un milieu beaucoup plus froid. Ce n’était pas l’enfer, mais je me suis rendu compte que ça ne correspondait pas avec ma personnalité.

Qu’est-ce que vous aimez particulièrement dans votre travail ?

J’aime le côté humain, travailler avec des gens qui doivent faire preuve de beaucoup de persévérance pour apprendre des choses pourtant faciles pour ceux qui ont toutes leurs facultés. Ça me stimule et ça me fait voir les autres problèmes de la vie un peu moins gros.

En outre, j’aime aussi le fait que je ne travaille pas seulement à l’administration. Je donne également des ateliers de cuisine à la clientèle, ce qui me permet d’avoir un contact direct avec eux.

Quelles qualités sont essentielles pour occuper ce genre de poste ?

Bien sûr, ça prend une bonne dose d’empathie, mais il faut aussi être capable de détachement. Sinon, il faut être organisée et être capable de réagir du tac au tac parce que tout peut arriver, et on doit s’adapter.

Vous voyez-vous secrétaire toute votre vie ?

Je suis une grande passionnée de maquillage et d’effets spéciaux. J’aurais aimé devenir tanatologue (embaumeur), mais les études étaient beaucoup plus longues et plus chères, alors ce n’était pas vraiment possible financièrement. Un jour peut-être…

Pour l’instant, je suis très heureuse dans mon travail d’adjointe et j’en profite pour utiliser mon côté créatif quand il est temps, par exemple, de concevoir les affiches de Noël…



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.