Un trou dans votre CV : Jouez franc jeu !

, par Therese Garceau.

Période de chômage, année sabbatique, congé de maternité… Si les trous dans votre CV ne sont pas nécessairement des obstacles pour les recruteurs, vous devez tout de même éviter certains pièges qui pourraient compromettre votre candidature. Qu’il s’agisse d’une pause de trois mois, de six mois, voire d’un an, votre meilleur atout demeure la transparence. Évitez les entourloupettes et les explications boîteuses qui peuvent littéralement vous écarter de la course.

Le site keljob.com prodigue trois précieux conseils pour éviter les faux-pas :

Évitez de jouer à la victime. Si le trou dans votre CV correspond à une période de chômage, sachez que les recruteurs connaissent bien la situation actuelle du marché de l’emploi et qu’ils seront compréhensifs à cet égard. Tout est dans la façon de le justifier. Par exemple, dire que vous n’avez pas fait de recherches actives parce que vous touchiez des prestations d’assurance-emploi envoie un message négatif au recruteur. Évitez aussi de dénigrer votre ex-employeur ou de rejeter la faute sur les autres. Restez factuelle et positive.

Un emploi pour vous?

N’entrez pas trop dans les détails. Vous avez souffert d’une maladie ou avez pris soin d’un être cher malade ou en perte d’autonomie ? Peu importe la raison, vous devez à tout prix éviter d’aller trop loin dans les détails, au risque de créer un malaise chez le recruteur qui veut seulement connaître les raisons qui expliquent le trou dans votre CV. Limitez-vous à des explications simples. Alléguer des raisons de santé ou d’ordre personnel est suffisant. Un congé parental pour prendre soin d’un enfant se justifie également assez simplement.

Donnez un sens à cette période. Vous avez pris une ou même deux années sabbatiques ? Vous devez rassurer le recruteur et mettre l’accent sur l’expérience que vous en avez tirée. Vous avez voyagé à l’étranger pour faire l’apprentissage d’une nouvelle langue ou vous vous êtes mise à jour dans vos compétences et avez pris des cours de perfectionnement ? Il s’agit d’excellentes raisons pour prendre un congé sabbatique. La pire des erreurs serait de dire au recruteur que vous étiez désabusée du marché du travail et que vous avez simplement voulu décrocher.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.