Une belle carte de Noël corporative

, par Florence Tison.

Voici l’occasion de faire briller votre entreprise avant le temps des Fêtes! Mais comment sortir du lot, alors que vos clients en recevront assurément des dizaines?

C’est le moment ou jamais de réfléchir à votre carte de souhaits annuelle! Attention, ce n’est pas une mince affaire.

Stéphanie Kennen, blogueuse au journal les Affaires, nous dit de ne pas passer à côté de l’occasion de marquer des points auprès des clients de votre entreprise.

Un emploi pour vous?

2 dangers de la carte de Noël corporative

1. Elle sera comparée à celle de vos concurrents

Vos client recevront des dizaines de cartes de voeux, auxquelles la vôtre sera inévitablement comparée. Ne succombez pas à la tentation de créer une carte animée impersonnelle accessible par un lien dans un courriel tout aussi impersonnel. Pensez à votre image de marque.

 2. Votre carte reflète l’image de votre entreprise

La carte de Noël que vous envoyez en dit beaucoup sur le professionnalisme, la créativité, le niveau d’organisation et la santé financière de votre lieu de travail. Trouvez un concept original, faites participez l’équipe et amusez-vous!

Des occasions à saisir pour étonner avec votre carte de souhaits

1. Envoyer une carte… au jour de l’an!

La carte du jour de l’an permet de faire d’une pierre deux coups : elle vous évite de vous creuser la tête à trouver des formulations politiquement correctes et inclusives pour Noël, et vous fait ressortir du lot. Pourquoi de pas ajouter quelques souhaits pour les futurs projets de votre client lors de la nouvelle année?

2. Pas de carte… une tournée!

Vous pouvez vous déplacer en personne avec un petit cadeau pour chaque entreprise! L’occasion idéale de revenir sur l’année qui s’est écoulée et d’entamer les projet de la suivante. La chaleur humaine rend dans ce cas la carte de voeux presque inutile.

3. Une carte, une vraie!

Retour aux traditions! L’effet d’une carte imprimée est plus grand que celui d’une carte virtuelle, et la carte physique se pose mieux sur un bureau. Pensez aussi au charme des souhaits personnalisés rédigés à la main! Évitez toutefois la carte générique de carriole dans la neige ou de bas de Noël. Vos clients valent mieux que ça!

4. On décroche le téléphone!

La tournée est hors de question, vous êtes débordés en cette fin d’année. Pas de budget non plus pour une belle carte imprimée. Dans ce cas, prenez une journée pour appeler chacun des clients et partenaires. Laissez par contre tomber les techniques de télémarketing, et laissez parler votre coeur : générosité et sincérité.

Quelques trucs pour une carte de voeux réussie

  • On envoie nos cartes lors de la 2e ou 3e semaine complète de décembre.
  • « Joyeuses Fêtes », et non « Joyeux Noël ».
  • Vous donnez des cadeaux? Privilégiez ceux qui se consomment, comme le vin ou le chocolat, ou encore des fleurs ou plantes.
  • Ne visez pas que le gestionnaire! Vous le savez, les adjointes sont importantes.

Quelques sites québécois pour tirer votre épingle du jeu

  • Cartepolaire.ca
  • Cartedenoel.com
  • Cartafiore.com
  • Impressioncartesdenoel.ca



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.