Une chanson d’amour pour ma secrétaire

, par Secretaire-inc.

Offrir une chanson à une femme c’est comme lui offrir un Éden, un paradis de fleurs et de bonnes senteurs. Un beau jardin où elle se sent bien et où à chacune de ses visites, elle retrouve la paix et l’amour qu’elle recherche.

Pour vous, en cette belle journée de Saint Valentin, quoi de mieux que de vous offrir LA chanson d’amour par excellence, celle qui plaît aux hommes et aux femmes, j’ai nommé :

Je l’aime à mourir, de Francis Cabrel

Un emploi pour vous?

Cette chanson, ajustée à votre noble situation, vous est destinée madame la secrétaire:

Moi je n’étais rien
Et voilà qu’aujourd’hui
Je suis amoureux
De ma secrétaire
Je l’aime à mourir

Vous pouvez détruire
Tout ce qui vous plaira
Mon adjointe n’aura qu’à ouvrir
L’espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Je l’aime à mourir

Elle a rangé les dossiers
Et le bilan des rapports
Elle a fait de ma vie
Un bureau à son image
Des éclats de rire

Elle a délaissé son standard
Pour venir me rejoindre
Nous nous envolons au ciel
À chaque fois qu’elle
Ne peut pas dormir
Je l’aime à mourir

Elle a dû faire toutes les marches
De cet immense building
Elle a dû avoir tant de peine
Quand je quitte le bureau
Je l’aime à mourir

Elle vit de son mieux
Son rêve de patronne
Elle danse au milieu
Des dossiers qu’elle termine
Je l’aime à mourir

Elle rédige des courriers
Qu’elle me laisse signer
Elle me chante souvent
Des refrains de folie
Des chansons de Brel
Je l’aime à mourir

Pour monter dans son bureau
En haut de la grande tour
Je dois clouer le bec
À ses petits jaloux
Je l’aime à mourir

Je dois juste m’asseoir
Je ne dois pas parler
Je ne dois juste la voir
Je dois juste essayer
D’appartenir à ma secrétaire
Je l’aime à mourir

Elle a dû faire tellement d’heures
Pour être si fatiguée aujourd’hui
Elle a dû faire toutes les semaines
Des journées à ne plus en finir
Je l’aime à mourir

Moi je n’étais rien
Et voilà qu’aujourd’hui
Je veille sur ma secrétaire
Sur le sommeil de ses nuits
Je l’aime à mourir

Vous pouvez détruire
Tout ce qu’il vous plaira
Ma secrétaire n’aura qu’à ouvrir
L’espace de ses bras
Pour tout reconstruire
Je l’aime à mourir, je t’aime à mourir.

Et voici la chanson originale…

Alors, quelle version préférez-vous?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.