Vacances imposées ou travail de fin d’année?

, par Theodora Navarro.

La semaine prochaine, c’est les vacances. Enfin pas pour tout le monde! Certaines secrétaires seront fidèles au poste, parfois même seules à tenir la barre durant les festivités de fin d’année. Tour d’horizon des congés de Noël.

À 5 ans, on trépigne dès J-25 à l’idée des congés qui se profilent. L’occasion de retrouver les cousins, de faire des grasses matinées (ou de regarder les dessins animés dès 6 heures du matin comme seuls les enfants savent le faire) et surtout d’échapper un peu à l’école. Rendus adultes, la réalité est toute autre. Si certaines d’entre vous vont profiter de deux belles semaines de vacances rémunérées, elles ne représentent pas la majorité.

Congés non payés

Un emploi pour vous?

Sophie, employée chez une avocate, a droit a deux belles semaines de congés… non payés ! Un vrai manque à gagner pour cette jeune secrétaire. « Tous ces congés me donnent beaucoup de temps avec ma famille, mon conjoint et mes proches, mais mon budget reste très limité. Entre l’argent mis de côté pour payer mes impôts et l’argent mis de côté pour payer mes dépenses, il n’en reste plus beaucoup », souligne-t-elle.

Heureusement, Sophie vit encore chez ses parents et n’a aucun prêt à rembourser. Un souci de moins à gérer. Laetitia, réceptionniste dans une clinique de santé, n’a pas cette chance. Maman de deux jeunes garçons, elle anticipe depuis des mois ces deux semaines sans salaire. « On a une hypothèque pour laquelle on est prélevé aux deux semaines, si on ne prévoit pas, sans salaire sur une quinzaine, on est sûr de se retrouver en difficulté ».

Dans l’entreprise de Catherine, la plupart des gens vont utiliser leurs journées mobiles pour avoir des vacances payées complètes. «Nous sommes payés les 24-25-26 décembre ainsi que les 31 décembre, 1 et 2 janvier».

Vacances au travail

Pour la moitié d’entre vous cependant, ces vacances n’en seront pas vraiment. Certaines d’entre vous ont pu obtenir seulement une des deux semaines de congés. Les moins chanceuses vont travailler durant toutes les vacances.

« L’entreprise est officiellement fermée mais il est prévu que je sois présente à mon poste pour assurer une présence et répondre aux urgences éventuelles », déclare Sophie, qui est d’astreinte pendant les Fêtes pour la deuxième année consécutive.

Marie-Ève, pour sa part, est ravie : « Je travaille pendant les deux semaines, moins les deux jours fériés, mais ça me convient. L’entreprise est presque vide à cette période, les repas avec les collègues qui restent sont souvent plus animés que d’ordinaire et je vais pouvoir en profiter pour trier tous mes documents avant la nouvelle année sans être importuner par des demandes incessantes ». Une bonne façon de prendre les contraintes avec le sourire!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.