Votre boss n’est pas votre ami!

, par Therese Garceau.

L’arrivée des enfants du numérique sur le marché du travail a, certes, modifié les codes hiérarchiques traditionnels, mais une réalité demeure : votre boss n’est pas votre chum!

Bien sûr, les relations patron-employé ont beaucoup évolué depuis quelques années. Avec l’entrée en masse des milléniaux sur le marché actif du travail, les entreprises, petites ou grandes, n’ont eu d’autre choix que d’adapter leur cadre hiérarchique et leur mode de gestion en fonction de cette nouvelle catégorie d’employés.

Une nouvelle génération de travailleurs qui réclame plus de souplesse autant dans l’encadrement de leur rôle qu’au chapitre des relations de travail et qui, pour la majorité, souhaitent pouvoir être considérés d’égal à égal par leurs supérieurs hiérarchiques, tisser des liens amicaux avec leur patron. Or, la réalité du travail est beaucoup plus nuancée et un boss restera toujours un boss. Qu’on se le dise.

Un emploi pour vous?

Dans un texte publié sur Business Insider, le blogueur Peter Kiefer a d’ailleurs exploré le sujet, notamment avec de dignes représentants de la génération du numérique. Voici quelques constats que nous avons retenus et qui peuvent vous aider à faire la part des choses :

Changement de culture. Qu’on le veuille ou non, la technologie a modifié les rapports professionnels en créant une communication plus informelle entre collègues et, dans une certaine mesure, entre patrons et employés. Les plateformes collaboratives comme les Google chat de ce monde ont transformé les interactions, les ont rendues moins formelles et peuvent créer l’illusion d’une pseudo proximité entre les différents niveaux hiérarchiques. Pour les employés qui commencent tout juste leur carrière, il est crucial d’établir des limites entre le travail et la vie personnelle.

Confusion des rôles. Comment prendre au sérieux une directive de votre patron quand celui-ci passe le plus clair de son temps à vous raconter des blagues et à vous faire des confidences sur sa vie perso comme le ferait un ami? Trop de proximité entre vous et votre patron peut modifier la nature des rapports que vous entretenez et créer une confusion dans la compréhension de vos rôles respectifs.

Quand ça tourne mal. Dans un contexte de travail, vous avez à prendre des décisions qui sont purement professionnelles et qui exigent que vous fassiez fi des considérations émotives et personnelles. Être amie avec votre patron peut devenir un obstacle à votre émancipation professionnelle. Ainsi, devoir expliquer à son patron, qui vous traite aussi comme une amie, que vous souhaitez quitter l’entreprise pour relever d’autres défis peut s’avérer une expérience inoubliablement difficile.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.