Votre CV dit-il la vérité ?

, par Therese Garceau.

Il n’est pas rare qu’un recruteur reçoive plusieurs dizaines de candidatures pour un seul poste. Savoir capter son attention demeure l’enjeu crucial pour passer ce premier filtre et obtenir une entrevue. S’il est essentiel de bien adapter son CV à chacune des offres, un sondage publié par CareerBuilder.ca révèle que plus de 50 % des recruteurs ont déjà repéré des incongruités sur le CV d’un candidat.

Les mensonges les plus fréquents ? La pratique la plus observée demeure l’enflure sur les responsabilités et les compétences. Viennent ensuite la modification du titre des emplois occupés, des diplômes détenus, le trucage des dates d’emploi pour camoufler un vide, suivi, loin derrière, par la surenchère sur les récompenses et prix obtenus.

Plusieurs franchissent ainsi la mince frontière entre la mise en valeur et le mensonge. Comment alors valoriser vos atouts et maximiser l’effet de votre CV tout en demeurant transparente et honnête ?
Journalmetro.com s’est penché sur la question, voici quelques pistes :

Un emploi pour vous?

Posez-vous les bonnes questions. Pour demeurer dans la réalité et traduire efficacement votre expertise, demandez-vous d’abord quelle fut votre contribution réelle à l’entreprise. Qu’avez-vous apporté comme valeur ajoutée ? Quelles réalisations ont été les plus significatives pour cet employeur et comment vous avez fait la différence au sein de votre équipe ?

À votre juste valeur. Évitez de tomber dans le piège de la dévalorisation. Certaines tâches que vous jugez à tort comme moins glamour peuvent au contraire apporter beaucoup plus de valeur à votre CV que vous ne l’auriez cru. Tout est dans la manière de la présenter. Votre expérience en entrée de données a souvent sauvé la mise et permis à votre équipe de livrer un projet à temps ? Soulignez-le à grand trait.

Misez sur votre participation, votre implication. Souvenez-vous que les recruteurs accordent autant d’importance à vos compétences qu’à vos connaissances.
Assurez-vous de faire valoir votre degré d’implication et de motivation dans les projets auxquels vous avez contribuez. Cela vous permettra de réaliser qu’il est inutile de vous inventer des responsabilités pour vous mettre en valeur.

Petit rappel. Google et tous les outils de recherche permettent aujourd’hui à un recruteur de déceler en quelques clics toute anomalie sur le CV d’un candidat, de vérifier les références et de valider les diplômes. De plus, un candidat qui a menti sur son CV et qui est embauché, peut toujours se voir congédié si l’employeur venait à découvrir le pot aux roses.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.