Votre idée est rejetée? Ne pleurez pas et essayez ceci!

, par Melissa Pelletier.

Trois manières de pousser élégamment votre idée… ou de la retirer tout aussi élégamment !

Votre idée (vous savez, celle que vous croyiez être géniale) vient tout juste d’être rejetée par votre patron, et vous sentez que vous ne pouvez réagir que de ces trois façons:

1. Prétendre que vous ne faisiez que blaguer et passer beaucoup trop de temps à critiquer votre propre idée.

Un emploi pour vous?

2. Agir comme si vous aviez oublié un mandat vraiment urgent, quitter en trombe de la réunion et faire de votre mieux pour éviter votre patron pour le reste de votre carrière.

3. Vous mettre à sangloter.

Si vous voulez vous démarquer, vous ne pouvez choisir aucune de ces options. La journaliste Kate Boogaard vous conseille plutôt d’utiliser une de ces phrases dans The Muse.

1. « Comment pensez-vous que cette idée pourrait être améliorée? »

Votre patron vient tout juste de vous dire, « Merci, mais non merci. » C’est la fin de la route n’est-ce pas? C’est le moment de laisser tomber cette idée humiliante…

Vrai – vous ne voulez pas vous lancer dans un débat avec votre patron sur votre suggestion. Par contre, ça ne veut pas dire que vous devez accepter ce rejet d’emblée.

En fait, les leaders apprécient quand leurs employés sont en mesure de poser la question difficile et de demander des clarifications sur les aspects de leur idée qui méritent d’être explorés.

Non seulement ça aide à créer des idées constructives, mais ça prouve aussi que vous voulez utiliser ce retour pour apporter des améliorations à votre travail.

2. «Je vais penser à une autre idée.»

Qu’est-ce qui vous a inspirée à réfléchir de cette nouvelle manière? Les chances sont que vous y ayez pensé en réaction à un problème – un problème qui devrait certainement être adressé.

Répondre à votre gestionnaire de cette manière prouve que vous n’allez pas vous écraser face au rejet. Cette situation ne vous donne pas le droit de ne plus réfléchir ou innover de votre côté.

Après avoir demandé plus de retour de votre patron, dites explicitement à votre supérieur que vous allez ramener l’idée sur votre bureau et revenir avec quelque chose de meilleur.

La résilience et la persévérance sont admirables, et sont des qualités recherchées chez tous les employés.

3. « Merci pour la considération et le retour »

Il y a de ces moments où vous savez que votre idée serait mieux d’être oubliée – que vous n’arriverez jamais par exemple à convaincre votre patron que le vendredi devrait être consacré au pyjama ou que la machine distributrice dans la salle de détente ne devrait donner que de l’alcool. Toutes les idées ne méritent pas qu’on les pousse.

Si votre supérieur a refusé votre recommandation et que vous voulez juste laisser aller, une réponse courte comme celle-ci fait l’affaire. C’est poli, respectueux et gracieux. Même si vous n’allez pas poursuivre ce plan plus avant, laissez savoir à votre gestionnaire que vous appréciez son retour.  C’est une bonne manière de gérer un rejet tout en gardant votre réputation et votre relation intacte.

La prochaine fois que votre patron rejette une de vos idées, résistez à l’envie de souffrir soudainement d’une mystérieuse maladie, et tentez plutôt de lui répondre avec une de ces phrases – sans sanglots.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.