Entretien d’embauche : le guide pour en sortir gagnante

, par Chantale Bouchard.

L’entretien d’embauche n’est pas une simple formalité. Vous devrez convaincre les recruteurs de la légitimité de leur choix : vous embaucher « vous », plutôt qu’une autre. Coup d’œil sur les bonnes pratiques pour réussir cet ultime test.

Improvisation = médiocrité

Soignez votre apparence, ayez fière allure. Avant l’entretien, faites des recherches pour savoir s’il y a un code vestimentaire à respecter. Cela vous fera gagner des points! Une petite « check-list » des informations à disposer obligatoirement : les points saillants de l’histoire de l’entreprise, ses activités et ses produits actuels, ses filiales (nombre, implantations, etc.).

Un emploi pour vous?

Attardez-vous sur le site web de l’entreprise, lisez les articles de presse et, retenez les débats pertinents. Ne vous pointez pas à un entretien la tête vide, vous payerez cher votre culot.

Vos employeurs vous demanderont probablement de vous présenter, alors préparez une histoire en prenant soin de n’y intégrer que les éléments de votre parcours qui pourraient les intéresser. Terminez vos préparatifs en dressant une liste de questions qui vous turlupinent et que vous aimeriez poser durant l’entretien.

Le déroulement d’un entretien

Le respect des règles élémentaires de savoir-vivre est de mise. La ponctualité est la politesse des rois. Saluez vos interlocuteurs et attendez que l’on vous invite à prendre une chaise. Durant l’entretien, écoutez attentivement, n’interrompez jamais l’interviewer, même si une foule de questions trottent dans votre tête.

Affirmez votre personnalité tout en restant modérée dans votre comportement et dans vos propos. L’honnêteté et la franchise sont vos meilleures armes pour faire face aux questions déstabilisantes et pour attirer la sympathie de vos vis-à-vis.

Les interdits : dénigrer ses anciens employeurs, montrer que votre motivation dépend uniquement de votre niveau de rémunération, ne pas poser de questions.

Une sortie en beauté

Réfléchissez avant de dire « non » lorsque votre interlocuteur vous demande si vous n’avez plus de questions. Parcourez mentalement votre « check-list » pour être sûre que vous n’avez rien oublié. Prenez le temps de remercier vos interlocuteurs pour le temps qu’ils vous ont accordé.

Le petit plus qui peut faire la différence : une fois rentrée, envoyez un courriel de remerciement, cela vous démarquera des autres candidates.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.