5 règles qui rendent folle au bureau

, par Céline Gobert.

Trop de règles absurdes peuvent nuire à la productivité des employés. Trop d’inflexibilité peut pousser les meilleurs à aller voir ailleurs. Voici ces règles qui rendent fou…

 

 

Un emploi pour vous?

Dans certains environnements de travail, les boss appliquent des règles absolument stupides sans se rendre compte que celles-ci sont contre-productives, explique The Undercover Recruiter. En voici 5:

1- Des exigences inflexibles sur le temps de travail, les journées off et les vacances

Un employé est payé pour ses résultats et pas pour être assis sur sa chaise de 9 à 5. Si vous avez jamais été stressé d’arriver 5 minutes en retard à la job, vous savez de quoi on veut parler! Il n’y a rien de pire qu’un boss qui ne vous fait pas confiance quand vous devez aller chez le dentiste. Si l’on ne vous donne pas de jours off quand l’un de vos proches décède, êtes-vous vraiment sûr que vous vous alignez avec les valeurs de l’entreprise? La vie est trop courte pour se l’empoisonner avec ce genre de job.

2- Pas de possibilités de travail de la maison

Si votre job ne requiert pas une présence absolue au travail, pourquoi ne pas travailler quelques fois de chez vous? Ne pas autoriser son équipe à bosser de la maison est un signe de faiblesse de la part des managers. La flexibilité, c’est le futur du travail! Si votre boss n’a pas compris cela, c’est qu’il n’a pas un leadership et une vision aussi performantes que vous pensiez.

3- Un espionnage intensif des employés

Certains boss veulent savoir ce que vous faites en tout temps. Ils comptent vos heures, plutôt que de nourrir votre productivité. Même chose que pour le point précédent: si vous possédez une bonne connexion Wi-Fi, un Skype fonctionnel et des logiciels comme Slack ou Trello, il n’est pas nécessaire d’être au bureau de 9 à 5. Aujourd’hui, vous pouvez travailler d’un café, ou d’à peu près n’importe où.

4- Restreindre les vacances

Il n’y a pas de manière plus rapide que de restreindre les vacances des employés pour leur saper le moral. Les boss qui ne portent aucune considération à vos vacances en famille et aux vies privées des membres de son équipe ne font qu’inspirer du ressentiment et du mépris. Bien entendu, il n’est pas question de prendre des vacances pendant les périodes les plus occupées, mais si l’on vous refuse des congés sans bonne raison, alors vous feriez mieux de fuir.

5- Bannir les médias sociaux au bureau

Ça peut sembler dingue dans l’ère digitale que nous connaissons, mais de nombreuses compagnies ont interdit à leur équipe de regarder Facebook, Twitter et les autres médias sociaux quand ils sont au travail. Étant donné que les employés utilisent leur téléphone pour s’y rendre de toute façon, cette règle n’est pas toujours la plus respectée. De plus, empêcher ses gens de communiquer ou de se rapprocher peut aussi être contre-productif. Sans compter le risque que ces professionnels décident d’aller voir là où les boss sont plus progressistes…



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.