Vous ne pouvez être aimée de tout le monde

, par Secretaire-inc.

Il suffit de seulement quelques secondes pour se faire à l’idée qu’il est impossible d’être aimée de tout le monde. Ni les membres de votre famille, ni les collègues de travail, ni la belle-famille ne peuvent être unanimes sur le fait que vous êtes «extraordinaire». Et tant mieux, car imaginez la société plate et insipide dans laquelle on vivrait. C’est absurde!

Bien que cette évidence soit des plus élémentaire, il n’en demeure pas moins que nos rapports interpersonnels sont compliqués… par notre faute habituellement. Bien tapi en nous, le désir d’être aimée, reconnue, appréciée, autorisée, encensée, adulée et j’en passe, nous rattrape tout au long de notre vie. Peu importe où nous en sommes – jeune, adulte, âgée –, nous voulons, au plus profond de nous-mêmes, être aimés.

Que faire pour dépasser ce besoin?

Un emploi pour vous?

Il n’est pas question d’envoyer paître notre entourage, d’être bête et sèche, mais simplement de dire les choses telles qu’elles sont, telles que nous les sentons. Vous devez vous respecter, faire connaître vos besoins et vous affirmer de manière saine.

Si, jusqu’à ce jour, vous n’avez dit mot, et que tout à coup vous décidez d’émettre vos opinions et commentaires, je vous recommande d’y aller doucement. Gardez cependant toujours en tête que vous n’êtes pas responsable de la susceptibilité de vos collègues, de leur passé, de leur tempérament et encore moins de leur personnalité.

Contrairement aux Français qui disent tout haut ce qu’ils pensent, nous, les Québécois, avons la mèche courte. Nous prenons tout de manière personnelle. Il suffit que vous n’appréciez pas le parfum d’une collègue et hop, la «guerre en dentelle» est lancée.

Voici une double raison pour exprimer ce que vous pensez. Posez-vous ces deux questions : « Est-ce moi qui finirai par la détester parce que je suis incapable de m’exprimer ou est-ce elle qui se fâchera sur le moment si je lui parle ? » Avant de répondre, dites-vous que vous ne pouvez être aimée de toutes et, de plus, vous n’êtes pas responsable de la sensibilité des autres.

Alors, soyez franche, honnête, en harmonie avec vous-même et, surtout, considérez vos besoins. Exprimez-vous de manière polie, respectueuse, en utilisant le « je » et tout ira bien. Si votre collègue se fâche, c’est bien son problème. Votre responsabilité est de vous exprimer avec respect et sa responsabilité est de comprendre avec compassion. Le reste ne vous appartient pas!

^Sur l’auteure
Depuis plus de 25 ans, Marthe Saint-Laurent a exercé ses fonctions, entre autres, dans le domaine des communications au sein de multinationales, de regroupements gouvernementaux, d’associations et d’entreprises privées. Travailler dans un univers entièrement féminin ou faire sa place dans un monde d’hommes, elle connaît.

La réalité des femmes passionne l’auteure des ouvrages ”Ces femmes qui détruisent les femmes” et L”e bitchage, guide de survie”. Très connue dans le réseau des femmes professionnelles, Marthe Saint-Laurent offre des conférences pour harmoniser les relations au travail. Désireuse de faire émerger le potentiel féminin, elle se spécialise dans l’accomplissement des femmes à partir de leurs forces, de leurs compétences et de leur intelligence.

Marthe Saint-Laurent possède des certificats en français écrit et en rédaction française, en plus d’études en journalisme ainsi qu’en psychologie et d’une formation en coaching.^



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.