3 méthodes pour améliorer sa prise de notes

, par Vincent Orellana-Pepin.

La prise de notes est un exercice plus complexe qu’il ne le semble à première vue. Alors voici quelques petits trucs pour l’optimiser !

Avez-vous l’impression de temps à autres d’avoir oublié de prendre des notes importantes ? Ou bien avez-vous du mal à vous retrouver dans celles que vous prenez ? Nous avons auquel cas trois méthodes à vous suggérer !

1- La méthode Cornell

Développée à l’Université Cornell pendant les années 1950, cette méthode mise sur l’arrangement de l’espace. Vous devez diviser le recto de vos feuilles en deux colonnes. Celle de gauche occupera le tiers de l’espace, et celle de droite, les deux tiers. 

Un emploi pour vous?

Un espace étroit en haut de la page est réservé pour la date et le sujet de la réunion pendant laquelle vous prenez vos notes. Et cinq centimètres au bas de cette même page sont dédiés au résumé de la réunion.

La colonne de droite sert de son côté à prendre des notes pendant que l’information est livrée. Vous devez utiliser un style concis avec des abréviations, des symboles et des flèches qui vous aideront à vous retrouver. Concentrez-vous sur les réponses aux questions qui, quoi, quand, où, comment, pourquoi et combien. 

Après la réunion, il faut remplir la section en bas de la page. Inscrivez-y votre résumé en suivant le sens de l’information indiquée dans la colonne de droite. 

Il est important ensuite d’utiliser la colonne de gauche pour s’assurer que l’information est assimilée. Identifiez brièvement les notions, inventez des questions à vous poser afin de retenir l’information. Si ces deux vérifications fonctionnent, c’est très bon signe ! 

À noter enfin que le verso de la page servira à ajouter des commentaires, des tableaux ou des schémas. 

Crédit @Université de Sherbrooke

2- La méthode des cartes mentales

Cette méthode repose sur la création d’une feuille de notes qui représentera un réseau d’idées interconnectées. Elle est dédiée aux personnes qui sont plus visuelles

Une carte mentale est une sorte de schéma dont le centre est occupé par un sujet central, à partir duquel partent des sous-sujets (idées, mots-clés) sous forme de flèches ou de ramifications. Il en résulte une cartographie très complète sur le sujet de la réunion à laquelle on assiste. Une prise de notes qui reflète visuellement le fonctionnement de notre réflexion et de l’organisation mentale de nos idées… ce qui permet de les mémoriser plus facilement !

Pratiquement parlant, pour utiliser cette méthode, prenez une une page blanche (sans ligne), idéalement dans le sens paysage. Puis inscrivez le sujet central (et concis!) au centre du document dans un disque, un nuage, une bulle… adoptez la forme qui vous plaît le plus !

À partir de là, construisez l’arborescence de votre carte mentale. Dessinez des ramifications qui partent du centre pour tous les sous-thèmes liés. Commencez par les idées principales sous forme de mots-clés, si possible accompagnés d’un petit pictogramme que vous reconnaîtrez. Puis déclinez les idées secondaires à partir de ces sous-thèmes.

Vous pouvez finalement, pour encore plus de clarté, identifier les idées et leurs déclinaisons sous forme de couleurs différentes. Et voilà, vous avez en main une prise de notes efficace et durable !

3- La méthode de flow

L’objectif de cette troisième méthode est de constituer un système afin de lier et connecter les idées qui viennent à l’esprit pendant une réunion. Elle a été inventée par Scott Young, un ancien étudiant du MIT qui a réussi à boucler en un an une formation en informatique qui en prend normalement quatre. Inutile donc de préciser qu’elle est très efficace!

Le principe du flow n’est pas juste de prendre des notes, mais de les mémoriser sur-le-champ. On crée donc un système qui permet de connecter et lier nos propres idées en même temps que celles qui nous parviennent.

Comment est-ce que ça marche ? Notez dans un premier temps seulement les idées majeures, grâce à quelques mots-clés. Puis, connectez-les à d’autres idées à l’aide de flèches. Ne cherchez pas à classer les idées selon un ordre hiérarchique, mais plus de lier selon leur sens, ce qui permet d’y revenir et d’y ajouter des détails ou même d’autres idées au fil de votre réflexion.

Même si ces notes semblent désorganisées et plus ou moins lisibles, le fait de les avoir inscrites favorisera la rétention plus rapide des informations. Une méthode qui peut s’avérer efficace pour celles et ceux qui manquent de temps.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gestolex S.E.C.
  • PFD Avocats
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Fasken
  • La Presse
  • Novea Recrutement inc.
  • Espace Physio Forme Inc
  • Société québécoise des infrastructures
  • Le Groupe Forget
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Cardio Plein Air
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.