4 astuces pour déconnecter dans les transports

, par Theodora Navarro.

La journée a été longue et ce vendredi qui n’en finit plus d’arriver vous fait un pied de nez. Vous avez la tête comme une courge creusée de l’Halloween et le stress qui s’affole. Comment décompresser sur le chemin de la maison? Voici 4 astuces.

1) Choisissez une position de repos. Vous êtes dans le métro ou l’autobus, vautrez-vous allègrement sur une place assise. Si aucune n’est disponible, pas de panique. A l’image des chevaux qui bloquent leurs articulations afin de pouvoir dormir debout, vous pouvez placer votre cœur de manière à ne pas avoir à vous soucier de votre équilibre. Placez votre dos contre la paroi ou une barre, basculez votre bassin vers l’avant, les deux pieds bien plantés dans le sol et les épaules relâchées. En voiture? Ne profitez pas de la position assise pour somnoler mais profitez-en pour relâcher vos coudes.

2) Massez-vous. Votre dos et votre nuque sont engourdis mais vous n’avez pas envie d’attirer l’attention des autres passagers ou automobilistes? Pas de problème! Pour votre nuque, une main suffira. Passez négligemment vos doigts à la base des cheveux, puis descendez jusqu’à la base de la nuque, en exerçant des pressions successives. Puis, regardez ce jeune homme – portrait de Hugh Grant – sur votre droite, avant de le comparer à cet autre, qui présente des similitudes tout à fait acceptable avec Bradley Cooper. Comment était le premier déjà? Hop, regardez de nouveau à droite et recommencez cette rotation – comparaison pardon – plusieurs fois. Vous pouvez également réaliser discrètement des moulinets des épaules et des chevilles. Pour le dos, un mouvement de balancier suffira à le soulager momentanément : redressez-vous, dos droit, et sortant la poitrine, abdos contractés, puis faites rouler vos épaules vers l’avant en inclinant votre regard vers le sol.

Un emploi pour vous?

3) Visionnez le parcours de votre énergie. Pour concentrer votre esprit sur autre chose que le travail que vous venez de quitter, il existe des techniques simples. Vous pouvez ainsi vous concentrer, yeux ouverts ou fermés, sur le parcours que pourrait faire une petite bille dans votre corps. Elle part de la pointe des cheveux, fait un petit crochet par le nez, rebondit sous vos joues, glisse dans votre gorge, file vers votre bras droit, etc. En accompagnant ainsi cette bille imaginaire, vous prenez peu à peu conscience de chacune des parties de votre corps. Une excellente façon de vous relaxer!

4) Observez. A l’image des parties de votre corps, prenez le temps d’observer vraiment ce qui se passe autour de vous. Entendez-vous le roulis du métro? Discernez-vous les aspérités de la chaussée sous les roues du bus ou de votre voiture ? Sentez-vous la rugosité du volant, sous vos mains ? Prenez pleinement conscience de l’endroit où vous vous trouvez, cela vous aidera à créer une transition entre le bureau et la maison.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.