4 bonnes raisons de ne pas être multitâche

, par Céline Gobert.

En plus d’atténuer votre performance sur le moment, s’adonner au travail multitâche agit également de façon négative sur une partie de votre cerveau et se révèle contre-productif! Voici 4 raisons de ne pas y succomber!

Accomplir plusieurs choses en même temps est moins productif que de se concentrer sur une seule chose à la fois, conclut une étude de l’Université Stanford, reprise par le HuffPost.

Les chercheurs ont trouvé que les personnes régulièrement bombardées par plusieurs fils d’information électroniques sont moins capables de se concentrer, de se rappeler l’information et de sauter d’une tâche à une autre que celles qui complètent une seule tâche à la fois.

Un emploi pour vous?

Voici quelques raisons de ne plus être multitâche!

1- Vous éviterez de vous éparpiller

Ceux qui s’adonne à la pratique du multitâche pensent être beaucoup plus performants que les autres. À tort, dit l’étude. En réalité, leur performance serait moins bonne, ils auraient plus de difficulté à organiser leurs pensées, filtrer les informations non pertinentes, et passeraient plus lentement d’une tâche à une autre. La pratique dite « multitâche » réduirait votre efficacité, tout simplement parce que votre cerveau ne peut se concentrer que sur une seule chose à la fois. Quand vous essayez d’en faire deux, votre efficacité se réduit!

2 – Vous ne réduirez pas votre QI

Une étude de l’Université de Londres a démontré que les scores aux tests de Quotients Intellectuels (QI) de participants à des activités multitâches se réduisaient comme s’ils avaient consommé de la marijuana ou étaient restés debout toute la nuit! Les QI baissaient ainsi de 15 points chez ceux qui multipliaient les tâches. Pensez-y la prochaine fois que vous écrivez à votre boss durant une réunion : votre capacité cognitive diminue comme si un enfant de huit ans avait écrit le courriel!

3- Vous serez émotionnellement plus intelligent

Il n’y a rien de pire que de parler à quelqu’un qui regarde son téléphone ou sa tablette. Ce type de comportements en réunion (et ailleurs) sont l’indication d’une faible intelligence émotionnelle. Selon le HuffPost, la firme TalentSmart a testé plus d’un million de personnes et a révélé que 90 % de ceux qui performent le plus ont de hauts taux d’intelligence émotionnelle. Pourquoi ne pas vous concentrer sur ce que dit votre interlocuteur?

4- Vous n’abîmerez pas votre cerveau

On a longtemps cru que les implications cognitives d’un comportement multitâche n’étaient que temporaires. Selon une recherche de l’Université de Sussex en Angleterre, qui a comparé le temps que passaient les gens sur de multiples outils avec des scans de leur cerveau, les personnes multitâches ont moins de densité dans une région du cerveau responsable de l’empathie et du contrôle émotionnel. De quoi vous passer l’envie de texter alors que vous regardez la télé!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.