4 folles pensées à bannir quand on commence un nouveau job

, par Céline Gobert.

Passer une entrevue est chose stressante. Mais le moment où vous faites votre entrée le premier jour au bureau est encore pire! Voici les pires pensées qui traverseront votre esprit… et les façons de garder le contrôle!

Le cerveau marche d’une telle façon, rappelle The Muse, que la terreur et le stress se manifestent par des pensées folles et tenaces. Ne vous inquiétez pas, tout le monde est passé par là! Les premiers jours seront durs, mais, si vous identifiez correctement ces pensées, vous serez capable de vous en débarrasser!

 

Un emploi pour vous?

1- « Tous mes vêtements sont moches! »

Avant de partir ce matin, vous avez essayé toute votre garde-robe. Deux fois. Vous vouliez avoir l’air cool, mais pas trop, professionnelle, mais pas coincée, et aussi un peu chic, et un peu nonchalante; vous vouliez avoir l’air mystérieuse, et branchée… Ok. On vous l’affirme : il n’y a rien de pire qu’un premier jour de boulot pour vous ramener droit au à l’école secondaire ou au cégep, où chaque vêtement que vous portiez ou non pouvait changer votre popularité en un clin d’oeil. Si vous n’avez pas l’air de débarquer du mariage de votre tante, croyez-nous : personne ne remarquera comment vous êtes habillée. Soyez juste vous-même. Vous rappelez-vous comment étaient habillées les cinq dernières recrues de votre ancien emploi? Non! Vous voyez!

 

2- « Ils n’ont pas engagé le “vrai moi” »

Vous avez passé toute l’entrevue à les convaincre à quel point vous étiez parfaite pour le job. Et ça a marché! Vous avez décroché le poste! Vous vous sentez ce matin comme une imposteur qui a manipulé le monde pour en arriver là. Vous voudriez aller annoncer à votre boss qu’il a fait une erreur, mais que vous n’êtes pas celle qu’il croit. Stop! Personne n’a choisi votre nom au hasard d’un chapeau! On vous a engagé car on vous voulait, vous, et personne d’autre. Donc respirez un peu et faites de votre mieux!

 

3- « Mon ancien boulot me manque… »

Ah! La nostalgie! Vous étiez tellement bien : confortable, vous saviez quoi faire dès votre arrivée le matin, vous saviez comment vous adresser à vos collègues ou au boss, par quelles tâches commencer, comment vous organiser, où mettre votre lunch dans le frigo. C’est vrai! Mais ce temps-là est révolu! Rappelez-vous aussi combien vous vouliez quitter cette compagnie qui ne vous convenait plus! En vrai, ce n’est pas votre ancien boulot qui vous manque, mais plutôt le sentiment d’appartenir à quelque part, à une équipe. La bonne nouvelle? Ça va passer!

 

4- « J’ai tout raté, ils vont me virer »

Vous étiez stressée, vous avez accompli l’une de vos tâches sans être au top, voire même vous avez raté quelque chose qu’on vous a confié. Ok, mais est-ce que la firme va s’effondrer pour autant? Est-ce la fin du monde? Vous a-t-on convoquée pour vous faire part de votre licenciement? Non! Parce que tout le monde a le droit à l’erreur! Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent jamais! En cas de panique, n’oubliez pas de relativiser.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.