5 arguments en faveur du télétravail

, par Theodora Navarro.

Le télétravail, ça en intéresse plus d’une! Quoi de mieux que de pouvoir travailler à son rythme, sans avoir à passer du temps dans les transports et sans subir la pression d’un patron toujours sur vos talons ?

Et si le contact des collègues reste indispensable à certaines, vous êtes toutes d’accord pour dire qu’une à deux journées de télétravail par semaine seraient les bienvenues. Convaincre votre patron de mettre un tel système en place n’est peut-être pas si difficile… Voici 5 arguments à lui opposer.

Votre équipement est adapté. Vous connaissez bien votre métier, vous savez de quels équipements vous avez besoin au quotidien pour travailler. Il vous manque des logiciels ? Votre entreprise peut probablement vous fournir un laptop équipé. « Depuis mars, je travaille pour deux arbitres (avocates) de ma résidence et j’aime énormément, explique Louise. Tous les appels sont acheminés vers mes lignes que j’ai faites installer. Mon chum m’a construit un bureau au sous-sol et j’ai la paix. »

Un emploi pour vous?

Du stress en moins, du temps en plus. Point de transports sujets aux pannes, pas de risque de retard, à 8 heures tapantes vous pouvez être devant votre ordinateur, prête à travailler. Vous n’aurez pas à souffrir des interventions répétées de votre collègue Jacqueline qui s’évertue à venir vous emprunter du matériel toutes les trois minutes et vous serez ainsi beaucoup plus détendue et disponible pour travailler.

Des tâches spécifiques. Si vous plaidez en faveur de quelques journées par mois seulement en télétravail, listez les tâches spécifiques que vous pourrez accomplir dans ce cadre. Faire de l’accueil clients sera hors de propos et vous n’avez peut-être pas envie d’utiliser votre propre forfait téléphonique pour faire des relances. Votre temps pourra donc être plus facilement dévoué à des tâches qui demandent plus de concentration comme les dossiers à traiter, la recherche d’informations pour un projet en particulier, le traitement des courriels, etc. Marie-France, elle, a trouvé le bon compromis : « 2 jours de chez moi et 3 jours au bureau. C’est génial ! ».

Le bon moment pour vos rendez-vous. Télétravailler est, dans certaines entreprises, une bonne façon de permettre à ses employés de rester à la maison lorsqu’ils sont souffrants ou contagieux, sans pour autant perdre une journée de travail. Ainsi que l’explique Isabelle, son entreprise a mis le télétravail en place uniquement dans ce cas : « J’adore ça, on perd pas de salaire et pas de travail à rattraper à notre retour. Je suis toute aussi efficace ! » C’est aussi une bonne façon de gérer votre temps de travail si vous avez des rendez-vous médicaux à répétition pour une période donnée, ou si vous êtes enceinte et que votre médecin vous suggère de lever le pied.

Une période d’essai. Plutôt que de chercher à tout prix à arracher un « oui » définitif à votre patron, proposez-lui une période d’essai! Mettre les choses en pratique est la meilleure façon, pour vous comme pour lui, de voir si votre travail peut fonctionner ainsi.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Desjardins
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.