5 conseils pour ne pas s’enfoncer en entretien annuel

, par Catherine Lemire.

La rencontre annuelle entre employeur et employé permet d’établir un bilan des derniers mois et de fixer les objectifs de l’année à venir. C’est l’occasion de réitérer votre engagement envers l’entreprise et de réaffirmer votre motivation. Bien entendu, certaines phrases ne doivent en aucun cas être prononcées, car elles pourraient engendrer des conséquences fâcheuses. Voici 5 phrases, tirées du site Le coin du salarié, qui ne doivent en aucun cas sortir de votre bouche lors de la rencontre annuelle.

« Ce n’est pas de ma faute ! »

Bien entendu, vous n’avez pas fait que des bons coups toute l’année et c’est fort possible que l’on vous reproche certaines décisions ou certains gestes posés. Si ces reproches sont justifiés, assumez vos responsabilités. Expliquez-vous calmement, assumez vos erreurs et confiez à vos patrons ce que vous avez appris de cette situation et quel comportement vous adopteriez si elle se représentait.

Un emploi pour vous?

« Je n’ai pas eu le temps de remplir mon auto-évaluation »

Normalement, votre supérieur vous a remis une grille d’auto-évaluation la semaine précédant la rencontre. Aucune raison ne peut justifier de ne pas l’avoir remplie et encore moins l’excuse du manque de temps. Votre supérieur se prépare pour cette rencontre, vous devez le faire aussi. L’omettre insulterait votre vis-à-vis et révélerait une bien piètre implication de votre part dans le bon fonctionnement de l’entreprise.

« Et mon augmentation ? »

Votre salaire ne figure tout simplement pas à l’ordre de jour et pourrait occuper tout le temps consacré à la rencontre s’il était évoqué. Votre rencontre doit aborder vos résultats obtenus, vos besoins en formation et vos désirs d’évolution. Si vous désirez discuter du salaire, demandez une nouvelle rencontre qui ne touchera que ce sujet.

« Je n’ai pas besoin de formation »

Oui, c’est possible que vous croyiez que vous connaissez très bien les rouages de votre poste que vous ne voyez pas la nécessité de suivre une formation. Cependant, attention ! Tout le monde peut s’améliorer et affirmer que vous êtes au sommet de votre art ne vous fera que passer pour quelqu’un de suffisant. C’est mauvais pour votre image et cela peut compromettre votre avenir dans l’entreprise. Saisissez plutôt l’occasion de suivre une formation qui pourrait vous mener plus loin.

« Si vous ne m’augmentez pas, je démissionne »

La meilleure façon de tout faire rater est de menacer l’entreprise. Tout ce que vous retirerez d’une telle attitude, c’est de vous brouiller avec votre patron qui n’acceptera pas de se faire ainsi acculer au pied du mur. De tels propos pourraient aussi lui donner envie de répliquer : « Je ne vous retiens pas, la porte est là, prenez-la. »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.