5 signes que vous en faites trop

, par Therese Garceau.

 

Plus vous en faites, plus on vous en demande! Réagissez avant d’être engloutie par l’infernale spirale de l’épuisement professionnel.

La poursuite d’objectifs et la nécessité de résultats vous poussent tous les jours à performer et à en faire davantage. Apprenez à stopper la machine et à reconnaître les pièges de l’épuisement professionnel avant qu’ils ne vous engloutissent.

Un emploi pour vous?

Voici, selon Get the Gloss, 5 signes que vous en faites dangereusement trop au travail et que vous frôlez le burnout.

1. Vous êtes toujours exténuée.

Peu importe l’heure de la journée, vous êtes littéralement vidée. Vous oubliez de manger, ou vous êtes trop fatiguée pour cuisiner et optez le plus souvent pour le fast food. Vous avez des problèmes de digestion, faites de l’insomnie? Attention. L’un des premiers indices du surmenage est assurément la fatigue physique, le manque d’énergie et l’apparition de troubles de digestion et de sommeil.

2. La sortie du lit est pénible.

Autre signe que vous êtes à deux doigts du burnout. Vous avez toutes les difficultés du monde à vous lever le matin. Plus rien ne vous enthousiasme et vous rendre au bureau est la pire des corvées.

3. Vous êtes négative et impatiente.

Tout vous tape sur les nerfs. Vous avez du mal à supporter les gens qui vous entourent. Chacune de vos tâches, même la plus banale, vous apparaît comme une montagne insurmontable. Vous êtes plus pessimiste qu’auparavant. Vous vous impatientez aussitôt que quelqu’un vous adresse la parole. Vous n’arrivez plus à voir le bon côté des choses.

4. Votre performance diminue.

Vous croyiez qu’en prenant les bouchées doubles et en travaillant plus que tout le monde, vous pourriez améliorer vos perspectives de carrière, vos chances de gravir les échelons plus vite. Erreur. Aujourd’hui vous sentez que les forces vous manquent. Résoudre les problèmes qui se présentent ou prendre de simples décisions au travail semble de plus en plus difficile.

5. Rien ne va plus, au travail comme à la maison.

Un autre indice que vous en faites trop. Vous êtes plus irritable qu’à l’habitude et incapable de décrocher quand vous rentrez du bureau. Vous commencez à avoir de plus en plus d’accrochages avec les collègues, les amis et même avec vos proches. Le rythme que vous vous êtes imposé a fini par vous affecter physiquement et psychologiquement. Tout ce qui vous entoure vous semble une menace.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.