5 signes que vous êtes peut-être une dragonne de bureau

, par Catherine Lemire.

Ah… un dragon! Vous savez, ce mastodonte détestable et dominant? Il entre dans la pièce et tout de suite l’ambiance tourne au vinaigre. Vous en avez certainement déjà croisé, il y en a beaucoup et ils sont un peu partout. À moins que vous ne soyez vous-même une petite dragonne? Voici, selon un article de Executive Style, 5 signes qui ne trompent pas.

1. Il diminue les autres
Tout le monde a sa propre personnalité et tout le monde ne s’entend pas comme larrons en foire. Cependant, une attitude injuste et négative est loin d’être professionnelle. Ce n’est pas une réponse émotionnellement intelligente. Perdre son sang-froid de temps en temps, ça arrive à tout le monde. Par contre, crier après les autres, les soumettre et les diminuer constamment est équivalent à de l’intimidation à l’école.

2. Il n’apporte rien à personne
Crier après les autres, pester sur tout et sur rien, être constamment de mauvaise humeur… c’est franchement déplaisant pour les autres. Tout ce que ça donne, c’est que personne ne respecte un dragon et celui-ci perd toute possibilité d’influencer les autres.

Un emploi pour vous?

3. Il établit une distance avec les autres
On ne discute pas du dernier épisode « d’House of Cards » avec tout le bureau. Soit. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise de discuter des enjeux touchant les projets et les différents aspects du travail et de l’organisation du bureau avec un collègue ou un patron, ce n’est pas banal.

4. Il ne comprend pas la culture d’entreprise
Il arrive avec ses gros sabots et veut faire les choses à sa manière sans considérer les façons de faire établies et les différentes personnalités en place. Il ne démontre aucune flexibilité ni faculté d’adaptation.

5. Tout le monde doit s’adapter à lui
Si tu crois être la seule personne à marcher au pas dans l’armée, c’est toi qui t’es trompé. Cette pensée populaire vaut pour le dragon. Quand quelqu’un est tellement convaincu d’avoir raison et que tous les autres doivent s’adapter afin de continuer à faire fonctionner l’organisation, ça ne va pas. Bien beau le fait d’accepter de ne pas faire l’unanimité, quand on travaille en équipe, il faut considérer les autres et ne pas faire cavalier seul.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.