-->

Comédien, chanteur… et adjoint administratif

, par Louise Proulx.

Marc-Antoine Larche, 34 ans, en plus de porter les chapeaux de comédien, chanteur et professeur de théâtre, est adjoint administratif à temps partiel depuis près de deux ans chez Ambiances Ambiguës, une boîte de gérance et de « booking » d’artistes musiciens.

Comment un artiste comme vous s’est retrouvé sur la chaise d’un adjoint administratif?

Réussir à bien gagner sa vie comme artiste n’est pas facile. Même si j’ai connu de très bonnes années, il reste qu’un travail d’appoint m’est nécessaire pour boucler mes fins de mois. D’ailleurs, je ne suis pas le seul, la moitié des membres de l’Union des artistes n’arrivent pas à bien vivre de leur art.

Un emploi pour vous?

Pour répondre à votre question, c’est une amie qui m’a présenté à un des propriétaires de la boîte. Il avait besoin de quelqu’un pour assister la directrice administrative. Je n’avais pas les compétences requises, mais j’apprends vite et c’est ce qui était important pour lui. Il a misé sur ma personnalité d’abord.

Dans quelles productions pourrions-nous avoir eu la chance de vous voir performer?

Comme comédien, à la télévision, j’ai fait plusieurs apparitions dans les téléséries et les publicités : Situation d’urgence, Trauma, Tranche de vie… Au Théâtre, ces dernières années, j’ai notamment joué le rôle principal dans la comédie musicale Big Bazar de Michel Fugain, j’ai aussi joué dans Javotte de Simon Boulerice à la Salle Fred-Barry et je suis un comédien régulier du Théâtre Parminou.

En tant que chanteur-compositeur-interprète, j’ai entre autre été finaliste au concours Ma première Place-des-Arts en 2010 et j’ai aussi sorti mon album Les petits effondrements en 2014 dont la chanson Les courants d’air a beaucoup joué dans un bon nombre de stations de radio à travers le Québec.

Comment se sont passées vos premières journées dans vos fonctions d’adjoint administratif?

Au début, j’ai ressenti un énorme sentiment de panique parce que je n’étais pas du tout outillé pour faire les tâches demandées. Mais tout va beaucoup mieux maintenant. J’ai souvent beaucoup de plaisir à faire ce travail.

Qu’est-ce que vous aimez le plus d’ailleurs dans votre travail d’adjoint administratif?

Comme artiste, je dois toujours me mettre en avant, me vendre. Ça fait du bien de s’effacer un peu et de faire du travail de bureau. J’aime beaucoup travailler à la facturation, ça me relaxe et je trouve même cela méditatif. J’aime aussi quand je réussis à remplir mes tâches, qui vont de la tenue de livre, aux comptes à payer et à recevoir en passant par le montage de dossiers de demandes de subvention…, et que tout est en ordre. Je me valorise à travers ce travail que je fais du mieux que je peux.

Comment vous sentez-vous de faire un travail qui est majoritairement pratiqué par des femmes?

Très bien. Moi, en plus, je suis un homme et ma supérieure est une femme. Ma tâche, c’est d’alléger ses responsabilités et je n’ai aucun problème avec ça. Au contraire, les femmes sont capables de mener à terme plusieurs dossiers en même temps et j’apprends beaucoup de ma patronne qui est plus que structurée.

Pourrons-nous vous voir bientôt sur scène ou vous entendre chanter quelque part?

Je travaille en ce moment sur un mini album qui devrait sortir dans quelques mois. Au théâtre, je suis présentement en tournée sur la Côte-Nord avec le Théâtre Parminou. Nous présenteront un spectacle intitulé Le Secret public qui traite de la cybercriminalité sexuelle. Finalement, avec le Collectif les Casseroles, nous reprenons Javotte les 10 et 11 décembre prochains dans les maisons de la culture Villeray et Saint-Léonard.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Espace Physio Forme Inc
  • Modulis
  • ZSA
  • Desjardins
  • Collège Inter-Dec
  • Télé-Ressources
  • Gowling WLG
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.