Savez-vous vraiment écouter?

, par Secretaire-inc.

Votre collègue de bureau vous interrompt sans cesse? Votre boss ne prête jamais attention à vos propos? Vous êtes vous déjà demandée quel effet cela produit de couper la parole?

Interrompre une personne créé de la frustration et renvoie une image égoïste, arrogante et irrespectueuse de l’interlocutrice. Doit-on alors penser que le propos de l’autre est moins intéressant?

L’art d’interrompre s’exprime généralement par la volonté d’imposer ses idées donc de sous-estimer les propos de l’interlocutrice. En plus d’ignorer son point de vue, l’interrompre revient à lui manquer de respect.

Un emploi pour vous?

Si couper la parole semble si impoli, écouter représente au contraire une qualité inestimable pour une conversation constructive et respectueuse. Hélas faire preuve d’écoute est bien plus rare qu’on ne le croit.

Pourtant, écouter représente des atouts considérables comme celui de dégager une image positive de nous-mêmes. A nous donc de perfectionner cette qualité pour en tirer partie. Dans le monde du travail par exemple, faire adhérer ses idées c’est d’abord savoir écouter les autres.

Ceci étant, que pouvons-nous faire si nous sommes naturellement une mauvaise interlocutrice ? En effet, certaines ont cette aptitude de savoir écouter par rapport à d’autres. Rassurez-vous, si cela n’est pas votre cas, l’écoute est une qualité qui se travaille comme toute autre discipline.

Dans l’article de Marsha Egan, publié par Executive Secretary Magazine, on nous délivre pour vous quelques astuces pour devenir une bonne interlocutrice :
1. Prenez la décision ferme d’écouter. Pour cela, parlez deux fois moins et écouter deux fois plus !
2. Gardez l’esprit ouvert… et ne présumez pas ce que votre interlocutrice a l’attention de dire.
3. Comptez jusqu’à trois avant de répondre. Vous laisserez ainsi le temps à votre collègue de finir sa phrase.
4. Établissez un contact visuel avec votre interlocutrice. Vous donnerez ainsi le sentiment de prêter attention à ses propos.
5. Pratiquez le langage corporel à juste dose.

Être une bonne oratrice nécessite donc à la fois de l’écoute et une bonne gestuelle. Vous améliorerez ainsi vos relations de travail et assurerez du succès dans votre carrière.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • La Presse
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.