Ah, ces collègues qui veulent toujours avoir raison!

, par Melissa Pelletier.

Certaines personnes ont beaucoup de difficulté à gérer les erreurs ou les mauvais résultats, ainsi que le fait de ne pas avoir raison… Et si elles avaient une mentalité fixe?

Avez-vous des collègues qui n’acceptent par leurs erreurs et qui justifient constamment leurs moins bons coups? Ou peut-être vous reconnaissez-vous? Selon Carol Dweck, professeure à l’Université de Stanford et psychologue, la mentalité fixe s’explique très simplement. Selon les expériences vécues et le parcours de chacun, certains individus peuvent développer un système de réflexion très rigide. Tour d’horizon de Paul Le Bas dans Le Journal de Montréal.

La personne qui a une mentalité fixe confond valeur personnelle et réalisations. Ainsi, cet individu pourra avoir le réflexe de se noyer dans son travail pour réussir. Gare aux mauvais résultats, puisque ces personnes auront tendance à se sentir très dévaluées en cas d’échec professionnel.

Un emploi pour vous?

De gros défis

Comment ça se traduit sur un lieu de travail? Cette personne deviendra très craintive face à tout changement. Rigide, intense, sensible… Elle ne sera pas toujours agréable à côtoyer! Les employés à la mentalité flexible peuvent par exemple avoir toutes les misères du monde à se réjouir de la réussite des autres. Ils auront même tendance à voir les personnes qui réussissent comme des menaces!

Au quotidien, ça peut être tout un défi pour l’employeur qui tente de maintenir une belle ambiance de travail. Ces personnes représentent parfois des mystères pour leur patron! Toutefois, il est important de comprendre que l’individu à la mentalité fixe ne décide pas de réagir comme elle le fait. Elle est plutôt victime de ses propres peurs et insécurités.

Comment changer d’état d’esprit?

La bonne nouvelle? C’est que cet état d’esprit peut s’améliorer. Bien sur, ça se passe d’abord chez l’individu. Si vous vous rendez compte que vous avez des traits de la mentalité fixe, tentez d’être plus gentille envers vous-même.

Le travail débute aussi surtout dans la culture d’entreprise. L’idée? Ne pas pointer l’erreur à l’accès. En accueillant les erreurs avec grâce, un employeur s’assure de ne pas renforcer la mentalité fixe.

À force de bienveillance et de souplesse, gageons que la mentalité fixe quittera de plus en plus les lieux de travail!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.