Améliorer votre anglais en un minimum de temps!

, par Louise Proulx.

Au Québec, les postes de secrétaire qui ne demandent pas de bien écrire et de bien parler l’anglais se font de plus en plus rares. Aussi, pour avoir la chance d’évoluer dans le monde du travail aujourd’hui et atteindre ses objectifs de carrière, l’anglais devient un incontournable.

Mais voilà que, comme la plupart d’entre nous, vous manquez de temps. L’Américaine vivant en France, Christina Rebuffet-Broadus, coach en communication professionnelle en anglais, explique sur le Blog pour l’emploi comment il est possible d’améliorer votre anglais malgré tout.

Elle offre des conseils judicieux qui vous aideront à progresser rapidement.

Un emploi pour vous?

Réservez entre 15 et 30 minutes par jour pour travailler votre anglais. Le matin est toujours une période propice à l’apprentissage, à l’heure du lunch, vous êtes souvent moins dérangée, mais la fin de journée n’est pas conseillée parce que vous êtes souvent fatiguée. Ce temps accordé à l’apprentissage de l’anglais doit faire partie de votre liste de tâches importantes à faire quotidiennement.

Fixez-vous des objectifs précis et raisonnables. Si vous dites vouloir être meilleure en « conversation » ou vouloir améliorer votre « écriture », vos objectifs ne sont pas assez précis.

Travailler vos verbes au passé ; être capable de vous présenter de manière adéquate au téléphone ; pouvoir parler de votre fin de semaine en ski à un client anglophone sont des objectifs sur lesquels vous pouvez vous concentrer avec intelligence.

Christina Rebuffet-Broadus, elle, utilise le terme anglais « smart goals » et forme un acronyme avec le mot SMART pour montrer quels genres d’objectifs précis et intelligents vous devriez poursuivre.

Specifics (spécifiques) : Être capable, par exemple, de fixer un rendez-vous avec un client sans bafouiller.

Measurables (mesurables) : Vous inventer un système d’auto-évaluation qui vous permettra de mesurer votre progression. Exemple : apprendre un nombre précis de mots par jour, ou connaître tant de verbes au passé pour tel jour…

Achievable (faisable) : Réfléchissez à la meilleure façon pour vous d’apprendre. Si vous avez besoin d’un soutien audio, allez-y ! Si vous êtes plus visuelle que auditive, collez-vous des post-it partout. Bref, personnalisez votre méthode d’apprentissage.

Realistics (réalistes) : Si vous mettez la barre trop haute et que vos objectifs sont inatteignables, vous abandonnerez rapidement. Vos objectifs sont-ils réalistes ? Si apprendre tout le lexique se rapportant au ski en une journée est trop difficile compte tenu de tout ce que vous avez à faire, allouez plutôt quelques jours à ce thème.

Time bound (définis dans le temps) : Fixez une date limite à chacun de vos apprentissages. Ça vous encouragement à mettre les efforts qu’il faut.

Évaluez vos progrès

Sortez de votre zone de confort et de votre auto-évaluation en demandant à vos collègues anglophones de tester vos progrès. Demandez-leur de vous corriger.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Pillière Bolduc Notaires
  • La Presse
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.