Au secours, mon collègue pue !

, par Louise Proulx.

La vie de bureau renferme tout un éventail de petits irritants. Quand ce n’est pas un qui vous énerve avec ses blagues à trois sous, c’est l’autre qui arrive toujours en retard et qui vous fait perdre votre temps. Ah oui ! Il y a celle qui laisse toujours traîner sa vaisselle dans l’évier de la cuisine commune et celui qui parle beaucoup trop fort au téléphone. Mais il y a pire : les mauvaises odeurs.

En effet, les mauvaises odeurs sont difficilement supportables. Un parfum suffocant, la mauvaise haleine ou une transpiration nauséabonde vous entre dans les narines et vous gâche le moment présent instantanément. Mais peut-on dire à un collègue qu’il sent mauvais ?

Tout se dit si on a la manière. Pour ne pas blesser ou heurter votre compagnon de travail inutilement, les solutions suivantes ne doivent dans aucun cas être envisagées :
– Lui envoyer un message anonyme qui dirait : « Tu pues ! »
– Vaporiser du Fébreze dans tout le bureau et insister particulièrement près du bureau du collègue en question.
– Lui offrir un rince-bouche en cadeau pour aucune raison.
– S’écrier devant tout le monde : « My god, ça pue ici-dedans ! »
– Ne pas davantage vous exclamer : « Coudonc, on dirait que t’as oublié de mettre ton déodorant ce matin, toi ! »

Un emploi pour vous?

Quelle serait alors la bonne manière d’aborder le sujet avec la personne concernée ?

Posez-vous d’abord la question à savoir comment, vous, vous souhaiteriez que l’on vous en parle si c’était le cas. Puis, il est toujours mieux de rester discrète et prendre votre collègue à part dans un endroit où vous ne serez pas dérangés. Ayez en tête que vous ne voulez pas blesser la personne, mais plutôt lui rendre service avec compassion et bienveillance. Débutez la conversation avec une phrase du genre : « Je suis un peu mal à l’aise, mais j’aimerais discuter avec toi d’un sujet délicat…» Parlez toujours à la première personne pour ne pas que votre collègue se sente attaqué : « Je sais, c’est un peu personnel, mais je ne suis peut-être pas la seule à être dérangée… » Surtout, restez sympathique en mettant l’odeur au centre du problème et non la personne.

En vous y prenant de cette façon, il est fort à parier que votre collègue investisse dès le soir même dans un déodorant ou un rince-bouche efficace et, du coup, votre problème sera résolu.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.