Cap sur l’objectif : 6 conseils pour ne pas le perdre de vue

, par Catherine Lemire.

Encore plus qu’avant, notre attention est sollicitée de toutes parts. Difficile d’être efficace dans ce raz-de-marée de stimulis. Voici quelques conseils pour rester concentrée.

Vous menez votre barque, vent dans les voiles, vers la finalité d’un projet, ou même uniquement vers la fin de la journée, en essayant d’éviter les récifs, les tempêtes et autres embûches. Sollicitée de partout, c’est parfois difficile de simplement rester concentrée sur sa tâche. C’est donc encore moins simple de garder le cap vers ses objectifs. Le Blog de l’efficacité professionnelle propose quelques conseils pour y parvenir.

Se fixer des objectifs

Un emploi pour vous?

Tout en étant entièrement dans le « ici et maintenant », vous devez toujours garder en tête votre objectif final. De temps en temps, prenez une pause et recentrez-vous sur le but à atteindre. Créez-vous une image mentale qui vous permettra de vous diriger.

Se préparer

Ayez toujours tout à portée de main. Uniquement ce dont vous avez besoin. Évitez tout élément visuel qui vous déconcentrerait. De plus, la veille, préparez votre ouvrage du lendemain. Cette action permet à votre cerveau de se préparer durant la nuit afin d’augmenter votre efficacité le lendemain matin.

S’isoler

Fermez toutes vos applications inutiles, votre boîte de courriels (vous la consulterez au retour du lunch et avant de partir), éteignez votre téléphone cellulaire et branchez directement celui du bureau sur la boîte vocale. Si vous pouvez, travaillez de la maison. Si ce n’est pas possible, établissez un code avec vos collègues qui sera compris de tous. Par exemple, une directrice artistique qui travaillait à aire ouverte rassemblait toutes les plantes du bureau pour se créer une forêt autour de sa chaise. Tous ses collègues savaient qu’il ne fallait pas la déranger.

Exécuter une chose à la fois

Prenez le temps de terminer une action avant d’en commencer une nouvelle. Dans le cas d’un projet à long cours, découpez-le en étapes avec des objectifs facilement atteignables et concrets.

Rêvasser pour mieux focaliser

Dans un processus de créativité, après la cueillette d’information, une étape est primordiale afin d’être efficace : la période d’incubation. Cette période est un temps où l’on oblige le cerveau à penser à tout sauf au projet. La nuit, par exemple, est une période d’incubation incroyable. Inconsciemment, le cerveau supprime les mauvaises idées et organise les bonnes dans une structure idéale. Si vous laissez votre cerveau rêvasser, vous n’aurez qu’à cueillir le fruit de votre subconscient.

Savourer le succès

Avant de commencer un nouveau projet, prenez le temps de savourer la réussite du précédent. Permettez-vous d’être fière de vous. L’énergie dynamisante et positive que vous accueillez dans votre tête, dans votre cœur et dans tous les pores de votre peau se transmettra dans le projet suivant.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
  • Pillière Bolduc Notaires
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.