Ces petites choses qui vous stressent inutilement…

, par Therese Garceau.

La vie de bureau comporte ses hauts et ses bas, ses joies et ses grincements de dents. Si ce n’est pas toujours le meilleur endroit pour se faire des amis, c’est certainement là où votre pensée peut parfois devenir votre pire ennemie.

Vous vous faites du sang d’encre parce qu’une collègue ne vous a pas souri en passant à côté de votre bureau? Vous craignez de perdre votre boulot parce que vous avez fait une erreur dans une lettre?

Cessez de vous en faire avec des peccadilles. Prenez du recul et vous verrez que la plupart des choses qui vous tracassent au bureau sont tout simplement sans importance. Inspirées d’un article publié sur themuse.com , voici 4 situations de votre quotidien devant lesquelles vous ne devriez jamais céder à la panique :

Un emploi pour vous?

Oublier une pièce jointe. Vous dites que vous ajoutez une pièce jointe et voilà que vous oubliez de l’attacher à votre message? Pas de stress. Ce n’est surtout pas la fin du monde. Ne vous cassez pas la tête avec ça. Retournez simplement un autre courriel avec une note humoristique du genre : « Oups, petit oubli…Ça ira mieux avec une pièce jointe ?». Terminé. Réglé. Passez à un autre appel!

Faire des remarques constructives. La réceptionniste nouvellement en poste a beaucoup de potentiel mais elle ne maîtrise pas encore toutes les tâches qui lui sont dévolues. Comme vous la supervisez dans sa formation, vous devez lui donner une rétroaction sur ses performances. Vous la rencontrer donc pour lui faire part de ce qui va bien, mais aussi de certains aspects qu’elle doit améliorer. Aussitôt la rencontre terminée vous vous mettez à avoir peur qu’elle vous trouve trop sévère et injuste. Stop. Cessez de ruminer, vous avez fait votre travail. Un point c’est tout.

Prendre une heure de lunch prolongée. Une ex-collègue est en ville et vous invite à votre restaurant préféré pour l’heure du midi. À votre retour au bureau, voilà que vous vous mettez à penser que votre patron est sûrement très en colère que vous ayez pris 30 minutes de plus pour dîner. Et si vous respiriez par le nez un peu? À moins que vous ne travailliez pour un patron qui surveille vos allées et venues à chaque minute, vous n’avez pas besoin de vous justifier. Reprenez simplement votre travail et agissez normalement.

Manquer une réunion. Vous êtes une adjointe modèle et ne ratez jamais une réunion d’équipe. Cette fois-ci, bien que vous croyiez pouvoir y assister, à la dernière minute un dossier urgent vous retient à votre bureau. Deux heures avant la rencontre, vous envoyez un courriel à votre patron pour le prévenir de votre absence et vous passez le reste de la journée à vous demander s’il vous en tiendra rigueur. Pire, de retour à la maison, vous lui écrivez un long courriel où vous vous confondez en excuses et lui promettez que cela ne se reproduira plus. N’envoyez pas ce courriel et surtout cessez de vous en faire! Demandez à une collègue de vous résumer la rencontre.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Collège Inter-Dec
  • Gowling WLG
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.