-->

Ces questions qu’un employeur ne peut poser en entrevue

, par Therese Garceau.

Vos candidates sont choisies. Vous avez savamment préparé votre questionnaire de sélection, vous êtes prêt. Bravo! Mais savez-vous que le fait d’être patron ne vous donne pas tous les droits et que certaines questions n’ont pas lieu d’être en entrevue…

Plusieurs articles font état des différentes questions qu’un recruteur devrait poser pour tirer le meilleur de son entretien avec les candidats.

Mais qu’en est-il de ces questions qu’il faut à tout prix éviter pour des raisons légales ou encore parce qu’elles sont tout simplement non pertinentes dans le processus d’embauche? Dans une de ses publications sur thebalance.com, Suzanne Lucas, experte en ressources humaines, lève le voile sur ces questions qu’il est préférable de ne jamais poser en entretien d’embauche. En voici quelques-unes :

Un emploi pour vous?

Ah! Je suis aussi allée à la polyvalente Antoine-Brossard. En quelle année avez-vous gradué?

Erreur! L’année d’obtention du diplôme secondaire permet de déterminer l’âge de la candidate. Or, faut-il le rappeler, toute discrimination fondée sur l’âge est interdite par la Loi. Bien entendu, il est toujours naturel de vouloir établir des liens si vous découvrez que la candidate partage une expérience commune avec vous, mais pour l’année, gardez-vous une petite gêne. Si vous embauchez la personne, vous aurez bien le temps de revenir sur les souvenirs qui ont marqué votre adolescence.

J’aime votre accent. D’où venez-vous?

Avez-vous pris le temps de lire le CV de votre candidate? En y regardant de plus près, vous êtes en mesure d’établir rapidement où la personne a vécu, son parcours à travers les années. Cela dit, les questions relatives à l’origine et au pays natal d’une personne sont hautement discriminatoires et ne doivent jamais être posées en entrevue. Elles pourraient bien sûr être évoquées comme preuve de discrimination à l’embauche dans une poursuite éventuelle.

Avez-vous des enfants et quel âge ont-ils?

Tout le monde a droit à sa vie privée, et la question des enfants est préjudiciable dans une entrevue d’embauche. Si vous souhaitez connaître la disponibilité de votre candidate à faire des heures supplémentaires ou à travailler sur un horaire atypique qui demande beaucoup de flexibilité, ne passez pas par quatre chemins. Évitez de tomber dans des considérations qui n’ont pas rapport avec le poste et posez la question simplement : « Ce poste requiert une disponibilité en dehors des heures normales de travail. Est-ce que cela peut fonctionner avec vous? »

Qu’est-ce que vous n’avez pas aimé de votre ex-employeur?

Évitez de mettre vos candidats dans l’embarras avec des questions qui, de toute façon, ne vous regardent pas. Posez plutôt des questions positives sur ce qu’ils recherchent dans leur nouvel emploi. « Qu’est-ce que vous recherchez surtout dans un emploi chez nous? Qu’est-ce qui vous interpelle dans ce poste? »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • La Presse
  • Desjardins
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.