Collègues : les 5 faces du macho misogyne!

, par Theodora Navarro.

La révolution de la société a bien fait les choses et éliminé une grosse partie des misogynes qui régnaient dans le travail. Mais tous ne se sont pas fait broyer dans le système et certains ont encore de beaux jours devant eux. Quand ce comportement est cantonné à la sphère familiale, il se gère. Mais quand il débarque dans le travail, cela devient nettement plus difficile! Voici les 5 types de collègues misogynes proposés par le blogue Maman travaille.

1) L’amoureux des femmes. Les femmes, il chante leurs louanges, les élève au rang de déesses, bref les femmes il les aime… un peu trop! De temps en temps, il dérape, et sort quelque chose de franchement salace. Interviewée par la blogueuse Marlène Schiappa, Mélina témoigne de sa rencontre avec un collègue de cette espèce, qui ne parlait « qu’à leurs seins et appelaient ses collègues femmes “ma chatounette”. »

2) Le paternaliste. Il a une vision de la secrétaire qui n’a rien à envier à l’image stéréotypée de Mad Men. Pour lui, vous êtes censée faire le café, tailler les crayons, faire les photocopies. Au moment de vous remettre un dossier à annoter, il a un doute : « Allez-vous comprendre ça mon petit? »

Un emploi pour vous?

3) L’homme supérieur. Si les autres sont agaçants, celui-ci est un véritable pousse-au-crime. Persuadé que les femmes sont des êtres inférieurs, à mi-chemin entre une plante verte et un poisson rouge, il n’hésite pas à imposer son autorité à grands renforts de déclarations machistes (« C’est bien connu, les femmes sont dominées par leurs émotions ») et pseudo-scientifiques (« L’étude de Untel le montre : les femmes ont des résultats inférieurs aux hommes en termes de… »).

4) L’incompétent. Il y a en dans tous les milieux et à tous les niveaux. Mais lorsqu’ils se retrouvent à des postes de direction, ce sont les pires. Ils expliquent leurs fautes par des « C’est à cause de ma secrétaire… Vous connaissez les femmes » avec clin d’oeil à l’appui. Stéphanie avait un collègue comme cela, qui faisait reposer la faute sur ses collègues avec un « la coupable se reconnaîtra » et autres phrases soit-disant mystérieuses.

5) Le réactionnaire. La parité, ce n’est pas trop son truc. D’ailleurs il y aurait moins de chômage si les femmes travaillaient moins, et moins de violence si celles-ci s’occupaient de leur progéniture au lieu de venir se tourner les pouces au travail. Il est certain que vous avez été engagée au nom de la parité, que vous avez obtenu une promotion au nom de la parité, etc. Et le fait que vous puissiez avoir les compétences requises ne l’effleure même pas!

Et vous, avez-vous un modèle de macho dans votre équipe?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Espace Physio Forme Inc
  • Collège Inter-Dec
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.