Comment annoncer à votre patron que vous êtes enceinte?

, par Secretaire-inc.

L’annonce d’une grossesse est un moment appréhendé par de nombreuses femmes. Heureusement, il y a l’art et la manière. Petit tour d’horizon.

Choisir le bon moment

Ne vous précipitez pas dans le bureau de votre patron deux jours après le test de grossesse. Les médecins conseillent en général d’attendre douze semaines de grossesse, période au terme de laquelle les nombreux risques de fausses couches ont pour la plupart disparu. Cependant, il est bon de l’informer un peu à l’avance pour qu’il puisse prévoir votre remplacement.

Un emploi pour vous?

Comment l’annoncer?

Si vous entretenez de bons rapports avec votre boss et si vous voulez surtout que ça dure, mieux vaut être professionnel dans votre démarche. Envoyez lui une lettre avec le certificat médical attestant votre grossesse indiquant le jour présumé de votre accouchement. Ne vous lancez surtout pas dans des explications ou des justifications sans fin.

Pourquoi déclarer sa grossesse?

En déclarant votre grossesse, vous bénéficierez des avantages prévus par la convention collective applicable au sein de votre compagnie. Cette annonce annulera même toute menace de licenciement de la part de votre employeur. En effet, selon la législation du travail, il est interdit de licencier une femme enceinte dès l’instant que sa grossesse est médicalement constatée.

Vous avez des droits

Les normes du travail comportent des dispositions qui protègent les femmes enceintes, qu’elles soient à temps plein ou à temps partiel. Une salariée peut s’absenter du travail, sans salaire, aussi souvent que nécessaire, mais surtout pour des examens liés à sa grossesse. Elle doit en aviser son employeur le plus tôt possible. Vous êtes en droit de récolter vos gains comme vos vacances, vos jours de maladie, votre ancienneté et vos heures supplémentaires cumulées.

Les accommodements

Plusieurs types d’accommodement existent : une chaise si vous travailler debout, hors de question de soulever des charges lourdes, vous pouvez aussi bénéficier d’un horaire de travail flexible. Le patron est aussi en mesure de vous permettre de vous absenter pour des consultations médicales.

Côté finances

En vertu du Régime québécois d’assurance parentale, des prestations vous seront versées pour soutenir votre revenu après la naissance ou l’adoption d’un enfant. Au Québec, les salariées enceintes ont droit à un congé de maternité sans salaire d’une durée maximale de 18 semaines continues. Le congé parental peut s’ajouter aussi au congé de maternité. Le congé de maternité peut être réparti au gré de la salariée avant ou après la date prévue pour l’accouchement.

Retour au travail

À la fin du congé de maternité, l’employeur doit vous réintégrer dans votre poste habituel et vous donner le salaire et les avantages auxquels vous auriez droit si vous étiez restée au travail. Si votre poste a été aboli, vous conservez les mêmes droits et privilèges que ceux dont vous auriez bénéficié si vous étiez demeurée au travail.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • La Presse
  • Desjardins
  • Espace Physio Forme Inc
  • Pillière Bolduc Notaires
  • ZSA
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.