Comment recruter et intégrer de nouveaux gestionnaires ?

, par Sophie Ginoux.

Essentiels à la bonne marche et au développement des entreprises, les gestionnaires ne sont pas choisis au hasard, ni intégrés n’importe comment dans leurs fonctions. Quelles sont les meilleures pratiques pour faciliter leur arrivée et leur permettre de livrer leur plein potentiel ? 

Techniquement, l’arrivée d’un gestionnaire dans une entreprise se fait de la même manière que tout autre employé. Mais son rôle s’avérera par la suite si important au sein de sa structure qu’il ne faut rien négliger, car les conséquences d’une mauvaise intégration seraient néfastes, voire désastreuses pour son employeur. On estime effectivement que si la personne quitte son emploi avant un an de travail effectif, la perte financière que ce départ occasionne équivaut jusqu’à 100% de son salaire annuel en raison de l’investissement et de la formation dont elle aura fait l’objet.

Choisir un bon gestionnaire pour ses compétences professionnelles est donc crucial, mais il est tout aussi important de jauger dès que possible sa qualité de management et son adéquation avec son équipe de travail. Certains spécialistes en ressources humaines avancent même que le recrutement d’un employé, et plus encore d’un gestionnaire, ne s’arrête que lorsque ce dernier est parfaitement intégré dans l’entreprise. Alors comment préparer le mieux possible son arrivée et son intégration ?

Un emploi pour vous?

Un accueil actif

La venue d’un nouveau gestionnaire n’est jamais anodine. Une fois embauchés, les managers sont encore trop souvent laissés à eux-mêmes, une pratique vivement déconseillée parce qu’elle peut engendrer des clashs dans l’entreprise.

Alors, avant même que cette recrue arrive concrètement en poste, il est de bon augure de rencontrer sa future équipe et de lui présenter le profil de la personne qui la dirigera. De la même manière, il est recommandé de s’organiser pour que dès son premier jour effectif de travail, son environnement physique, ses accès courriels et ses cartes d’affaires soient prêts. Un repas ou un petit événement commun ce même jour permettent également à la recrue de faire connaissance avec ses nouveaux collègues, que ce soit en format présentiel ou virtuel.

Bonnes pratiques

Une fois ce premier jour de découverte passé, les spécialistes en ressources humaines préconisent de rapidement commencer à former le gestionnaire. Ce qui nécessite à la fois de la formation technique, ainsi que des rencontres de gestion pour qu’il s’imprègne de la culture, des dossiers actifs et des enjeux de l’organisation. Cette période peut fluctuer selon le type de personnalité, le poste occupé et la complexité des tâches qui y sont reliées.

Par contre, il est primordial dès le début de fournir des cadres et un accompagnement flexibles au nouveau gestionnaire. L’établissement d’un calendrier, la présence d’un mentor capable de répondre à ses questions, des réunions régulières avec son équipe, ainsi que l’explication, point par point, des objectifs de l’entreprise sont des éléments essentiels à l’intégration d’un manager. Il faut que toutes ces données soient bien entérinées avant que ce dernier prenne des décisions concrètes qui pourraient s’avérer trop hâtives et, du même coup, néfastes pour son équipe et son entreprise.

Cette période d’intégration peut pour certains paraître longue, mais elle permet au nouveau gestionnaire d’avoir la meilleure compréhension possible de l’écosystème dont il fait à présent partie et qui repose sur bien plus qu’une série de compétences techniques. La dynamique organisationnelle, les relations de pouvoir, la connaissance des forces et des faiblesses de chaque employé, mais aussi sa propre capacité d’adaptation sont autant de facteurs qui feront de cette personne une actrice de changement, ou bien une mauvaise acquisition. Et dans un cas comme dans l’autre, tout se joue généralement dans les trois premiers mois de travail effectif.

L’impact des compétences relationnelles

Le savoir-être d’un individu dans son milieu de travail – ce que l’on nomme généralement les soft skills – est lié à ses traits de personnalité, à sa motivation, à ses qualités et à ses valeurs personnelles. Il est très difficile de déterminer dès le recrutement d’un gestionnaire si ce dernier va s’intégrer harmonieusement à son équipe et la gérer efficacement, à la fois au niveau technique et humain.

Une entreprise peut toutefois s’assurer, en l’accompagnant si nécessaire, que le manager adhère aux valeurs de l’entreprise et aux besoins de son équipe. Les premières peuvent être très différentes d’une structure à l’autre. Par exemple, si un nouveau gestionnaire évolue dans une société avec une approche similaire à celle des Big Four (surnom donné aux quatre plus grands réseaux de services comptables au monde : Deloitte, Ernst & Young, KPMG et PwC), il devra être à l’aise avec une culture de performance et de profitabilité. En revanche, s’il commence à travailler pour une entreprise du même type que les Caisses Desjardins, la culture y sera plus consensuelle. Et on qualifiera celle de grands groupes comme IBM de reporting, où la micro-gestion sera reine.

La communication est donc essentielle dès le début de l’entrée en fonction du nouveau manager, à la fois pour qu’il colle son expertise aux habitudes de son entreprise, mais aussi pour qu’il s’intègre harmonieusement au sein d’une équipe qui l’évaluera tout autant qu’il le fera de son côté. Il faut bien se souvenir qu’un bon leader ne fonctionne jamais sans équipe, ni une bonne équipe sans leader. Et ce dernier doit être présent pour les employés qu’il gère sur tous les plans, aussi bien sur le plan technique qu’humain.

Si, à cette étape, un nouveau gestionnaire, même très compétent, n’arrive pas à harmoniser ses soft skills avec son équipe ou son entreprise, il y a malheureusement des chances pour qu’il soit licencié ou  parte de lui-même assez rapidement. Il faut donc vraiment s’assurer que cette personne soit à la bonne place, avec la bonne équipe, et s’épanouisse pleinement selon sa personnalité et ses ambitions. Un défi à la fois exigeant et excitant à relever pour toutes les sociétés !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Novea Recrutement inc.
  • La Presse
  • ZSA
  • Gestolex S.E.C.
  • Cardio Plein Air
  • CHRISTIN CHEVROLET BUICK GMC
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Gowling WLG
  • Espace Physio Forme Inc
  • Le Groupe Forget
  • PFD Avocats
  • Collège Inter-Dec
  • Société québécoise des infrastructures
  • Desjardins
  • Fasken
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.