Cynthia, une adjointe bien à sa place

, par Louise Proulx.

Cynthia Bernier, 34 ans, habite à Mont-Carmel, dans la région du Bas-Saint-Laurent, et travaille pour la caisse populaire Desjardins depuis 12 ans. Elle est adjointe administrative auquel titre on lui a ajouté en janvier dernier « vie associative ». C’est à dire qu’elle est également responsable des communications. Elle nous raconte son parcours…

Pourquoi avez-vous choisi de devenir adjointe?

Au départ, j’étais attirée par la psychologie, mais, selon ma mère, ce n’était une option. Elle trouvait que j’avais trop de sympathie et pas assez d’empathie pour travailler dans ce domaine. Elle avait peur que je m’implique trop émotivement et elle avait raison. Je me suis donc tournée vers mon deuxième choix en décidant de faire un DEC en bureautique. Je savais que je serais à l’aise dans ce domaine ; je savais que j’aimerais ça.

Un emploi pour vous?

Avant de travailler pour Desjardins, avez-vous travaillé dans d’autres domaines d’activités?

Oui, j’ai travaillé comme secrétaire médicale dans un CLSC et comme adjointe aux inspections à la MRC de Kamouraska. D’ailleurs, je suis très contente d’avoir touché à ces domaines. Cela me sert tous les jours dans le cadre de mon travail chez Desjardins. Je m’occupe entre autres du volet dons et commandites, alors selon que j’aie affaire avec le municipal ou les institutions de santé, je comprends leur fonctionnement ; j’ai les outils qu’il faut pour transiger avec eux.

Pourquoi aimez-vous votre travail?

Je déteste la routine. C’est fantastique parce que chez Desjardins, depuis 12 ans, je n’ai jamais eu le temps de m’ennuyer. J’en suis à mon troisième postes : j’ai commencé comme adjointe administrative, j’ai ensuite été coordonnatrice aux opérations et transactions assistées jusqu’à ce que ce poste soit abolie et je suis revenue sur mon siège d’adjointe administrative.

J’aime mon poste parce que j’ai beaucoup de responsabilités ; je porte plusieurs chapeaux. J’aime particulièrement la technologie, faire des présentations, travailler aux communications, écrire des articles, des textes…

Où vous voyez-vous dans cinq ans?

J’ai reçu des offres pour aller travailler ailleurs, mais je n’ai pas été tentée d’y aller parce que je suis vraiment bien à la caisse. Je me vois donc encore chez Desjardins.

Vous sentez-vous appréciée dans votre travail?

Oui, tout à fait, et c’est ce qui compte le plus pour moi. Par exemple, cette année, j’ai organisé l’assemblée générale de A à Z : logistique, système de son, buffet, préparation de salle… J’ai reçu beaucoup de félicitations de la part des membres et de la direction à la suite de cet événement, et ça m’a vraiment fait plaisir.

Si vous aviez un conseil à donner aux aspirantes secrétaires, quel serait-il?

D’abord, je leur dirais que si elles choisissent de faire un DEP en secrétariat, pour compléter leur formation, elles devraient aussi faire celui en comptabilité parce que c’est nécessaire dans à peu près tous les domaines d’activités.

Sinon, un mot : persévérance!



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • ZSA
  • La Presse
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.