-->

De l’Île Maurice à Montréal, le métier reste le même!

, par Louise Proulx.

Arrivée au pays il y a six mois seulement, notre secrétaire de la semaine nage déjà comme un poisson dans l’eau à travers ses tâches d’adjointe de direction! Voici l’histoire victorieuse d’une immigrante fort sympathique.

Au mois de janvier dernier, Lovena Pavaday, son mari et sa fille de douze ans sont descendus de l’avion qui les a transportés de l’Île Maurice à Montréal où ils ont déposé leurs valises pour de bon. C’est un rêve qui se réalisait enfin pour ces amoureux du froid!

Quand elle habitait à l’Île Maurice, notre secrétaire de la semaine occupait un très bon poste d’assistante de direction au sein d’une grande entreprise comptant entre 4000 et 5000 employés. Aujourd’hui, adjointe administrative chez Développement McGill depuis quatre mois, Lovena nous raconte comment s’est passée son intégration sur le marché du travail québécois.

Un emploi pour vous?

 

Vous n’avez pas tardé à vous trouver du travail au Québec. Comment vous y êtes-vous prise?

Quand je suis arrivée à Montréal, je me suis immédiatement inscrite au cours offert par l’organisme Clef pour l’intégration au travail des immigrants (CITIM). Durant deux mois, on nous aiguille sur la façon québécoise de fonctionner en société, dont la façon de présenter un CV qui n’est pas du tout la même qu’à l’île Maurice où les CV font 2-3 pages. J’ai dû revoir au moins 15 fois le mien pour qu’il rejoigne les employeurs québécois. Ça a marché puisque j’ai immédiatement été embauchée comme adjointe administrative.

 

À l’Île Maurice, vous étiez adjointe de direction. Vous n’avez pas pu trouver un poste semblable?

Bien que j’aie 10 ans d’expérience comme assistante de direction, il reste qu’au Canada, je n’ai pas d’expérience, alors j’ai pris un poste plus bas. Mais, depuis deux mois, l’adjointe de direction a quitté l’entreprise, alors je me retrouve à faire mes tâches administratives et à assister également le président.

 

En quoi les tâches d’une adjointe au Québec diffèrent-elles de celles d’une adjointe à l’île Maurice?

En fait, c’est du pareil au même. Dans ma tête, il est clair qu’une assistante de direction, c’est un peu une bonne à tout faire, mais pas dans un sens péjoratif. Ici, comme c’était le cas là-bas, je fais de tout : réception, administration, tenue d’agenda, assistance personnelle au président, installation des salles de réunion, réservation de billets de train… Je fais même des petites courses de temps en temps, comme aller acheter un cadeau pour la femme du président ou aller faire réparer quelque chose…

 

À quoi ressemble une de vos journées types chez DevMcGill?

J’arrive le matin, je vais à la cuisine, je vide le lave-vaisselle, je fais le café, j’installe les salles de réunion, j’y mets de l’eau, je vérifie les projecteurs. Ensuite, je m’attaque à mes tâches administratives, je regarde les courriels, j’imprime et scanne les documents nécessaires pour les réunions. Je fais aussi ma petite tournée des imprimantes, pour m’assurer qu’elles ne manquent pas de papier, et des espaces communs, pour m’assurer que c’est propre, que les magazines sont bien en place. Je m’occupe éventuellement du courrier qui rentre et je le distribue à chacun. J’accueille les clients, je prends les appels. Je passe les commandes de fournitures. Je gère l’agenda du patron, j’organise les réunions… Bref, une journée au bureau, ça ressemble à un bon film d’action!

 

Y a-t-il des tâches que vous trouvez particulièrement ingrates à faire?

Non, aucunement. Ça ne me dérange pas de commander un gâteau pour le directeur s’il le souhaite, ni de lui préparer du thé à 15 h si ça lui fait plaisir. De toute façon, je suis une personne qui communique beaucoup, je suis franche et je me respecte, alors si je suis fatiguée une journée ou que je ne me sens pas bien, je le dis tout simplement.

 

Est-ce que votre salaire est plus intéressant que celui que vous receviez à l’Île Maurice?

Je recevais un très bon salaire à l’île Maurice. C’est sûr qu’ici, en ce moment, je ne suis pas autant payée, mais j’ai bon espoir que mon salaire augmentera rapidement.

 

Quel est votre objectif de carrière?

Je veux être parmi les tops!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Modulis
  • Télé-Ressources
  • Gowling WLG
  • Collège Inter-Dec
  • Espace Physio Forme Inc
  • ZSA
  • Desjardins
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.