Des besoins à la tonne en secrétariat médical

, par Florence Tison.

Les CISSS et CIUSSS ont un besoin criant de secrétaires médicales, et un emploi dans la fonction publique recèle bien des avantages pour une adjointe.

« Il y a tellement de besoins que les secrétaires médicales font de la transcription chez eux en temps supplémentaire! » souligne Julie Gauthier, chef de service, planification de main d’œuvre et dotation au CISSS de Chaudière-Appalache.

Parmi les avantages du secrétariat médical, notons aussi la possibilité de télétravail. « Ça requiert tout l’équipement, mais petit à petit on se dote de l’équipement pour l’offrir, indique la chef de service. C’est très populaire! »

Un emploi pour vous?

Pas de permanence dès de départ

Si le besoin de main d’œuvre est là en abondance, le poste permanent l’est moins… du moins en commençant.

« Dans le domaine hospitalier, on n’a pas de poste tout de suite, indique Chantal Ruel, secrétaire médicale en gérontopsychiatrie à Sherbrooke. J’ai été 10 ans à bouger de chaise. J’ai travaillé pour plein de domaines; physiothérapie, service social, psychologie… Un jour, tu prends de l’ancienneté, et tu as la chance de choisir où tu veux aller. »

Il y a toujours du travail

Attention : pas de permanence dès le départ ne veut pas dire qu’on ne travaille pas, et bien au contraire! La grande majorité des secrétaires médicales en remplacement occupent un poste à temps plein. Quand le remplacement est terminé, il y en a un autre!

« Quand on commence en remplacement, le besoin est à long terme et en continu, affirme Maude Comtois, agente de gestion du personnel au CISSS Montérégie-Est. Ça débute comme ça dans le réseau de la santé, par le remplacement. C’est somme toute assez stable quand les besoins sont là. »

Et des besoins, il y en a!

« Si tu as passé l’entrevue et que tu es acceptée, pas de stress à avoir, assure Chantal Ruel. Tu vas toujours avoir du travail. »

Le remplacement, comment ça fonctionne?

Vous avez votre formation en secrétariat médical? Envoyez votre candidature aux établissements de votre choix. Chaque centre hospitalier et CISSS est équipé d’une banque de candidatures en ligne, dans laquelle les ressources humaines vont piger pour combler des remplacements.

Voici le processus de la plupart des institutions :

  • Tri des CV
  • Pré-entrevue téléphonique
  • Entrevue de groupe
  • Tests d’entrée
  • Vérification des références et des antécédents judiciaires
  • Bilan médical
  • Offre conditionnelle d’embauche

Les tests d’entrée sont généralement composés d’un test de français, de terminologie médicale, de transcription médicale, de classement, de Word, d’Excel et de vitesse de frappe.

Permanence possible après seulement un an

Si vous êtes engagée, on vous donne un remplacement et vous pouvez poser votre candidature sur des postes permanents à l’interne. Au début, vous n’aurez probablement pas l’ancienneté pour un décrocher un, mais ça viendra.

« À l’intérieur d’une année, les gens devraient avoir accès à un poste, estime Julie Gauthier, mais pendant cette année-là, ils ne devraient pas manquer de travail. Il y a toujours des congés de maternité, d’assurance salaire, et tout ça exige énormément de remplacement. C’est la porte d’entrée, et malheureusement (ou heureusement!) on a beaucoup de gens en absence. »



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Desjardins
  • La Presse
  • Espace Physio Forme Inc
  • Gowling WLG
  • Pillière Bolduc Notaires
  • Collège Inter-Dec
  • ZSA
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.